Badminton : les Inouk en pleine ascension

On voit ici la formation des Inouk pour... (photo fournie par le cégep)

Agrandir

On voit ici la formation des Inouk pour la saison 2014-2015.

photo fournie par le cégep

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) L'arrivée de sang neuf au sein de la troupe des Inouk du cégep de Granby semble avoir porté ses fruits. Alors que les joueurs de badminton amorcent la dernière ligne droite de la saison, leur entraîneur, Mathieu Larivière, se dit ravi de la progression de ses jeunes protégés dans le circuit.

Mathieu Larivière ne le cache pas: il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre de sa formation. «Chaque année, dans n'importe quel sport collégial, il y a toujours une part d'incertitude parce que les joueurs vont et viennent rapidement, indique-t-il d'entrée de jeu. On ne sait jamais s'ils vont être là pour un, deux ou dans le meilleur des cas trois ans. Heureusement, on partait avec un noyau de joueurs qui étaient là la saison dernière. Et on a aussi eu une belle surprise avec de petits nouveaux, entre autres avec l'arrivée de deux filles.»

Bien que les deux représentantes de la gent féminine en sont à leurs débuts dans les rangs collégiaux, elles amènent une «belle dynamique» dans le groupe, mentionne celui qui tient les rênes de l'équipe de 10 joueurs évoluant dans la conférence nord-est. «Catherine Lalanne et Véronique Larouche ont connu une belle progression cette année. Il y a quelques petites facettes de leur jeu à améliorer, mais elles ont très bien fait jusqu'à maintenant. C'est rafraîchissant de les voir aller.»

Étoile montante

La formation des Inouk peut compter sur une bonne brigade de joueurs expérimentés. William Darche, Guillaume Pelletier et Anthony Ménard figurent, entre autres, parmi les meilleurs au classement individuel. La recrue Nicholas Vallière retient toutefois l'attention, s'étant taillé une place de choix au 13e échelon en deuxième division. D'ailleurs, son entraîneur ne tarit pas d'éloges envers lui. «Nicholas est un excellent joueur de badminton. Un très bel ajout chez les Inouk, dit-il. Il a joué plus de 15 manches pour remporter deux finales en simple cette saison. Il est vraiment en pleine progression.»

Ainsi, le premier triomphe de Nicholas Vallière a eu lieu à domicile, le 2 novembre. Il a ensuite remporté les honneurs dans sa catégorie le 1er février, à Drummondville. L'entraîneur des Inouk estime par ailleurs que le jeune joueur de badminton est en voie de gravir les échelons pour rivaliser avec des adversaires d'un plus haut calibre. «Nicholas compétitionne présentement dans la division 2. Mais c'est évident qu'il a les capacités pour affronter des joueurs de la division 1. Pour l'instant, on va y aller une étape à la fois. Mais c'est presque certain que ça va arriver à moyen terme.»

Bien que plusieurs de ses joueurs évoluent en double, Mathieu Larivière mise davantage sur les performances en simple pour monter la barre d'un cran. «Il faut être réaliste. On n'a pas autant de joueurs qu'une équipe comme Sherbrooke par exemple. C'est pour ça qu'il faut bien cibler nos forces et surtout bien répartir nos efforts. Et jusqu'à maintenant, je suis très satisfait des résultats qu'on obtient», fait-il valoir.

Recrutement

Évidemment, le succès d'une équipe est directement lié à sa capacité à recruter de jeunes talents. Bien que le badminton ne jouisse pas de la même popularité que des sports comme le hockey et le soccer, le cégep de Granby est une bonne pépinière. «Le recrutement est assez stable chez les Inouk, mais il faut travailler fort parce que c'est cyclique. Le plus gros défi, c'est que les gens se présentent au camp. Après, c'est à nous de garder les yeux ouverts pour garder les meilleurs joueurs. Parce qu'une fois qu'on les aide à développer leur potentiel, les jeunes ne veulent plus débarquer», insiste M. Vallière, qui travaille de concert avec son assistant Pierre Larouche.

Les Inouk tenteront de poursuivre sur leur lancée en prenant part au tournoi en double qui se déroulera à Sorel, le 22 février.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer