Pas de record, mais une grosse victoire !

Le capitaine Érik Longtin a été privé de... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Le capitaine Érik Longtin a été privé de son 50e filet de la saison hier après-midi contre Saint-Hyacinthe, alors que Jean-Michel Busque (17) a marqué deux fois.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Eh bien non, au lendemain de son 21e anniversaire, Érik Longtin n'est pas devenu le premier joueur des Inouk à marquer 50 buts en une saison. Avec 3 aides, l'attaquant farnhamien a toutefois joué un rôle de premier plan dans la victoire de 6-2 acquise à domicile par les Granbyens (20-19-6) face aux Lauréats de Saint-Hyacinthe (17-29-1), hier après-midi.

S'il affirme ne pas changer son approche malgré la pression associée à sa chasse au record, Longtin reconnaît qu'il passerait volontiers à un autre appel. «Je commence à avoir hâte de m'en débarrasser. Ça fait trois games qu'on parle juste de ça», avoue le grand numéro 67 des Inouk. Quelque 2500 spectateurs attendaient déjà le grand moment vendredi soir dans le cadre du match Foule plein annuel des Inouk.

En fin de match hier, Longtin s'est longuement retrouvé sur la patinoire alors que le portier adverse, Vincent Gervais, avait été retiré à la faveur d'un sixième attaquant. Mais son compteur est demeuré bloqué à 49 filets au moment d'entendre la sirène finale. Et à en croire le principal intéressé, ce n'est pas plus mal. «Honnêtement, je pense que j'aimerais mieux compter mon cinquantième contre un gardien», glisse Longtin avec une pointe d'orgueil.

Partis du bon pied

L'entraineur-chef David Lapierre retiendra surtout le trio de mentions d'aide fourni par son attaquant-vedette. «Il est un joueur marqué. On a besoin d'un Érik Longtin qui bouge sa rondelle et il l'a fait ce soir». Si quelques retouches devront être apportées, le pilote des Inouk se réjouit des deux points obtenus par son équipe contre Saint-Hyacinthe. «Plusieurs joueurs ont connu un bon match. [...] Mais l'intensité (typique) des séries éliminatoires n'était pas au rendez-vous».

Les Inouk n'ont pas tardé à entrer dans la partie hier après-midi, faisant preuve d'un opportunisme tranchant dès la période initiale. Profitant de la présence de Samuel Courtemanche devant le filet adverse, le défenseur Maxime Fournier a d'abord ouvert le pointage d'un tir de la pointe.

Érik Longtin s'est ensuite illustré en servant une magnifique passe transversale à Mickael Fillion, qui a doublé la mise. Le grand numéro 67 a récidivé quelques minutes plus tard sur le but de Nicolas Lamoureux-Bisson.

Longtin tout près

Le capitaine Longtin croyait bien avoir atteint le fameux plateau des 50 filets après avoir percé le coeur de la défensive maskoutaine en début de deuxième, mais son tir du revers a terminé sa course sur le poteau.

En milieu de période, Alex Boulay a profité d'une bourde pour inscrire Saint-Hyacinthe au tableau. Aidé d'Hubert Lamarre et de Courtemanche sur une descente en surnombre, Jean-Michel Busque a toutefois ramené l'écart à 3 unités avant le retour au vestiaire.

La cause semblait déjà perdue pour les Lauréats lorsque Philippe Lévesque a réalisé l'un des faits saillants du match en milieu de troisième période. Arrivant sur l'aile gauche, le joueur de centre a ramené la rondelle du revers, avant de la loger dans le coin supérieur gauche pour faire 4-2.

Les deux derniers buts du match allaient toutefois appartenir aux locaux. Après le deuxième but de la partie de Jean-Michel Busque, Jason Crack a complété le pointage dans un filet désert.En plus de Longtin, Busque - la première étoile du match - et David Bédard ont eux aussi récolté 3 points. Bédard aura donc connu un fort match face à ses ancien coéquipiers. Charles-Olivier Lévesque a été le gardien victorieux avec 29 arrêts, alors que son vis-à-vis Vincent Gervais a bloqué 20 tirs.

 Tout porte à croire que le 50e but de Longtin sera marqué ailleurs qu'au Centre sportif Léonard-Grondin puisque les Inouk disputeront leurs cinq prochaines parties sur la route. La troupe de David Lapierre affrontera notamment le Collège français de Longueuil vendredi soir, avant de se rendre à Sherbrooke dimanche après-midi.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer