Saison 2015 d'Andrew Ranger: quatre courses au Québec

«Ils savent où me joindre s'il y a... (- Photo Dany Flageole/Flagworld)

Agrandir

«Ils savent où me joindre s'il y a quelque chose!», termine-t-il. Andrew Ranger a remporté deux épreuves en série Canadian Tire de NASCAR en 2014.

- Photo Dany Flageole/Flagworld

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Andrew Ranger courra à nouveau quatre fois au Québec, la saison prochaine, en série Canadian Tire de NASCAR.

Les promoteurs viennent de publier le calendrier de la neuvième saison de la série, qui comprendra encore 11 épreuves. S'il n'y a aucune nouveauté, il fait bon constater qu'une stabilité commence à s'installer, toutes les villes qui ont présenté une épreuve l'an dernier répondant à nouveau présentes en 2015.

Vallée-Jonction (13 juin), Mirabel (5 juillet), Saint-Eustache (25 juillet) et Trois-Rivières (2 août) accueilleront donc à nouveau l'élite des pilotes de NASCAR canadiens l'été prochain.

La saison débutera au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, le 17 mai, et se terminera au Kawartha Speedway de Fraserville, toujours en Ontario, le 19 septembre. La série s'arrêtera dans cinq provinces.

«C'est un beau programme, mais j'aurais bien aimé qu'une 12e épreuve soit ajoutée, explique Andrew Ranger. Une douzaine de courses, ça fait un plus beau calendrier encore. Bientôt, j'imagine...»

Non, les gens de NASCAR n'ont pas prévu faire escale à l'Autodrome Granby en 2015. On sait que le promoteur de la piste de la rue Cowie, Dominic Lussier, rêve de présenter une épreuve de la série Canadian Tire à Granby.

«Je sais que ça se jase en coulisse, reprend Ranger. Je ne serais pas étonné du tout que des responsables de NASCAR viennent faire leur tour à Granby l'été prochain pour voir...»

La prochaine saison en sera une d'importance pour Andrew Ranger, qui va entamer sa deuxième et dernière année de contrat avec son commanditaire MOPAR. L'an dernier, il a donné à ses patrons leur première victoire à vie en série Canadian Tire (il a remporté deux courses, en fait), mais il a aussi été contraint à l'abandon plusieurs fois.

«C'était une première saison avec l'écurie de DJ Kennington et il y a une adaptation qui devait se faire, dit Ranger, qui a récemment convolé en justes noces avec sa belle Joannie. L'adaptation est faite et j'aborde la prochaine campagne avec énormément de confiance.»

Ranger n'a toutefois pas de nouvelles de NDS Motorsports, son écurie américaine qui ne l'a pas fait courir souvent en 2014.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer