Inouk: la série de victoires s'arrête à 7

À leur premier match local en 2015, les... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

À leur premier match local en 2015, les Inouk ont subi un revers crève-coeur de 7-6 face aux Rangers de Montréal-Est, hier après-midi.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) À leur premier match local en 2015, les Inouk (16-17-4) ont chèrement vendu leur peau devant les 615 participants rassemblés au Centre sportif Léonard-­Grondin hier après-midi. Un revers crève-coeur de 7-6 subi face aux Rangers de Montréal-Est (20-18-1) est toutefois venu mettre un terme à la séquence de 7 victoires consécutives des Granbyens.

Menée par une autre solide performance d'Érik Longtin (2 buts et 2 aides), l'offensive des Inouk a bien fait hier. À son premier match avec Granby (voir autre en texte page 38), Samuel Courtemanche a quant à lui récolté 4 mentions d'aide.

Pour le corps défensif granbyen, ce sont toutefois des erreurs coûteuses ayant mené à des buts inopportuns qui ont fait pencher la balance en faveur des Rangers. Ça, et une performance de 5 points (4 buts et 1 passe) par l'attaquant-vedette Karl Léveillé.

Malgré un résultat décevant, l'entraineur-chef David Lapierre s'est montré élogieux au sujet du rendement de sa troupe. «Je crois que les partisans ont eu droit à un bon spectacle cet après-midi (hier). [...] Les gars se sont battus jusqu'au bout. C'est le genre d'équipe qu'on veut avoir à Granby». Le pilote granbyen croit aussi que les nombreuses transactions effectuées par l'équipe au cours des dernières semaines peuvent partiellement expliquer le manque de cohésion des siens en zone défensive. «Il va falloir mettre de l'huile dans l'engrenage», a-t-il ajouté.

Après quelques occasions de part et d'autre en début de match, les Rangers avaient ouvert le pointage lorsque, sur une charge au filet, Jonathan­ Ouellet est parvenu à pousser le disque­ derrière Simon Bergeron.

Les Rangers ont frappé de nouveau dès le début du second engagement lorsque le prolifique Karl Léveillé a profité de la présence du défenseur format géant Marc-André Gauthier devant son propre filet pour placer le disque dans la partie supérieure.

Frustré quelques instants auparavant par un sublime arrêt du gardien James Edwardson, Érik Longtin a réduit l'écart sur une belle percée hors l'aile en fin de période. Moins de 30 secondes plus tard, Hubert Lamarre a ramené tout le monde à la case départ en complétant une remise de Samuel Courtemanche. Les Rangers n'ont pas stoppé l'hémorragie à temps puisque, avec moins d'une minute à faire en deuxième, Jason Crack a placé les Inouk en avance (3-2) en marquant revers.

Une troisième période en montagnes russes

Pourtant, tous les partisans n'avaient pas encore regagné leurs sièges pour la troisième période que l'égalité était de nouveau créée. Voyant Samuel Bourque s'amener seul devant lui, le gardien Bergeron y est allé d'une sortie hasardeuse, si bien que l'attaquant des Rangers n'a pas eu de mal à compter dans une cage béante. Après des buts rapides inscrits par Ouellet et Léveillé, l'entraineur-chef Lapierre a choisi d'utiliser son temps d'arrêt afin d'inverser la tendance.

Le message du pilote granbyen semble avoir fait son chemin, pour un temps du moins. Après un échange de buts marqués par Lamarre et Léveillé - qui complétait ainsi son tour du chapeau -, les locaux ont frappé 2 fois sur le jeu de puissance. La récente acquisition David Bédard a d'abord marqué de la pointe, puis Longtin a soulevé la foule pour faire 6-6.

Alors que l'impasse persistait en fin de match, Léveillé - qui d'autre? - est venu briser les reins des locaux avec sa 62e réalisation de la saison. Les Inouk venaient de jouer avec le feu une fois de trop et n'ont pu revenir à la marque, malgré une situation de double avantage numérique.

Après le match, David Lapierre est venu à la défense de son gardien. Laissé à lui-même plus souvent qu'à son tour, Bergeron a bloqué 20 des 27 lancers auxquels il a fait face. «Simon nous a gardés dans le match plusieurs fois», estime l'entraineur-chef.

À son premier départ devant le filet des Rangers cette saison, James Edwardson a réalisé 32 arrêts pour mériter la victoire.

Notons que Longtin oeuvrait comme capitaine en l'absence de Mikael Fillion hier après-midi. Le défenseur de 20 ans souffrait apparemment d'un virus.

Les Inouk recevront maintenant les Montagnards de Sainte-Agathe ce vendredi soir.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer