• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > TOURNOI PROVINCIAL JUNIOR DE BLAINVILLE : défaite crève-coeur du Nordik en demi-finale 

TOURNOI PROVINCIAL JUNIOR DE BLAINVILLE : défaite crève-coeur du Nordik en demi-finale

Malgré une avance de trois buts, le Nordik... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Malgré une avance de trois buts, le Nordik de Cowansville a finalement perdu 4-3 en prolongation face aux Éclaireurs du Richelieu en demi-finale du Tournoi provincial junior de Blainville. Samuel Deslandes (sur la photo) a inscrit l'un des trois filets de Cowansville dans la défaite.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le Nordik de Cowansville a bien fait à son premier tournoi de la campagne ce week-end à Blainville, mais a malheureusement vu son parcours prendre fin dans le carré d'as où le club junior AA a été victime d'une belle remontée de ses adversaires.

Bien en contrôle du match avec une avance de trois buts, l'équipe cowansvilloise s'est finalement inclinée 4-3 en prolongation face aux Éclaireurs du Richelieu lors de son match de demi-finale.

«Ça fait mal. À 3-0, on se voyait déjà en finale, a reconnu hier l'entraîneur-chef du Nordik, Martin Forand. Ça a bien été pour nous, mais notre manque d'expérience s'est fait ressentir en demi-finale.»

Le Nordik a d'abord creusé un écart de trois buts en début de match alors que Vincent Desroches, Samuel Deslandes et Justin Racine ont tous fait bouger les cordages pour Cowansville. En début de deuxième période, ils ont été incapables d'accroître leur avance malgré un avantage numérique de deux joueurs et les choses se sont compliquées par la suite.

Peu de temps après, les Éclaireurs ont réduit la marque à cinq contre cinq avant de faire 3-2 sur la première punition décrochée en deux matches par le Nordik. En milieu de troisième période, les porte-couleurs du Richelieu ont ensuite créé l'égalité, poussant la rencontre en temps supplémentaire.

Puis, en début de prolongation, le ciel est tombé sur la tête du Nordik. Après une mise au jeu remportée en zone défensive, le défenseur cowansvillois, qui a repris le disque dans le coin, a trébuché en contournant le derrière du filet. L'attaquant des Éclaireurs à ses trousses n'a alors eu qu'à récupérer la rondelle pour inscrire le but de la victoire.

Satisfait malgré tout

«On est bien satisfaits malgré cette défaite crève-coeur, a assuré Forand. Somme toute, ça a été un tournoi positif pour nous. Ça nous a permis de voir qu'on était capables de rivaliser avec les plus grosses équipes.»

Les Éclaireurs ont poursuivi leur parcours pour remporter la grande finale par la marque de 3-0. Il s'agissait de leur troisième blanchissage en cinq parties. En fait, seul le Nordik, qui a aussi fait un match nul de 1-1 contre eux dans la ronde préliminaire, est parvenu à marquer des buts à leurs dépens durant la compétition.

Forand s'est surtout dit heureux de voir que ses joueurs ont bien composé avec la pression malgré le coussin qu'ils n'ont pas réussi à conserver en demi-finale.

«(Jean-Benoit) Beaudry est meilleur de match en match. (Pier-Gabriel) Lajoie a eu un bon tournoi. Notre brigade défensive a aussi fait du très bon travail en accordant seulement huit buts dans tout le tournoi. C'est une fin vraiment plate, mais il y a beaucoup de positif. Ça nous montre qu'on a les moyens de connaître une fin de saison très intéressante», a résumé Forand.

La saison reprendra samedi

Les joueurs du Nordik tenteront de se reprendre dans une dizaine de jours alors qu'ils disputeront leur deuxième tournoi de la campagne à Montréal-Nord à compter du 17 janvier.

«Notre performance en fin de semaine nous donne confiance pour le deuxième. On dirait que les pièces du casse-tête se mettent enfin en place. On a un bon premier trio qui peut rivaliser avec celui des autres équipes. On sait qu'on peut vaincre n'importe qui.»

D'ici là, Cowansville (8-9-1) essayera justement de battre les Draveurs de Trois-Rivières (13-5-0) pour une première fois cette saison samedi tandis que l'action reprendra dans la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie. Un test que le club est prêt à réussir selon son coach.

«Trois-Rivières a toujours eu le meilleur sur nous depuis le début de l'année. Ça va être une belle façon de mesurer notre évolution. J'aimerais bien ça qu'on sorte fort et qu'on leur offre une belle opposition. C'est la seule équipe qu'on n'a pas encore vaincue et ce serait le fun que ça change ce week-end.»

Le lendemain, ils feront face au Hockey-Expert de Sherbrooke (4-13-2) qui semble enfin sortir du marasme dans lequel il était plongé depuis le lancement de la saison.

«Sherbrooke, qui était vraiment médiocre en début de saison, ne cesse de s'améliorer. Le dernier week-end, ils ont battu coup sur coup Trois-Rivières et le V. Boutin, les deux puissances du circuit. Alors dimanche, ce n'est pas gagné d'avance non plus», souligne M. Forand.

«On a une grosse fin de semaine devant nous. C'est à nous de sortir fort afin d'être bien prêts en vue de notre prochain tournoi», conclut-il.

 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer