Les Braves lessivés par les Inouk

Antoine Samuel a bien fait devant le filet... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Antoine Samuel a bien fait devant le filet des Inouk hier soir repoussant 25 des 28 tirs pour mener Granby à une quatrième victoire consécutive.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk ont connu une bonne soirée de travail face à la pire équipe du circuit, les Braves de Valleyfield, qu'ils ont malmenés 11-3 hier soir sur la route dans la Ligue de hockey junior du Québec.

Ils ont ainsi récolté un quatrième gain consécutif, ce qui représente leur plus longue série victorieuse de la saison. Mais ces deux points leur ont surtout permis d'enfin déloger les Lauréats de Saint-Hyacinthe du troisième rang de la division David Perron.

Érik Longtin, qui est devenu dimanche dernier le meilleur pointeur de la concession granbyenne, ne dérougit pas. Il a connu une seconde performance de six points en moins d'une semaine. L'attaquant a obtenu deux buts, ses 37e et 38e de la campagne, en plus d'amasser quatre aides.

Visiblement de plus en plus à l'aise dans son rôle offensif, Nicolas Lamoureux-Bisson a de nouveau brillé, terminant le match avec deux filets et deux passes. Jason Crack a aussi fait bouger les cordages à deux reprises.

Granby a vite fait de réduire la motivation au banc des Braves en se dotant d'une avance de 4-0 en première période. William Blackburn a répliqué pour les Braves pour réduire l'écart à trois buts avant que les deux clubs ne retraitent au vestiaire.

Cela fut suffisant pour mettre fin à la soirée du jeune gardien Gabriel Parent, qui a cédé sa place à Jean-Philippe Brais pour le reste du match. Parent, qui a joué avec le Phoenix de Sherbrooke l'an dernier dans la LHJMQ, a fait face à 15 tirs durant le premier engagement.

L'histoire s'est néanmoins répétée en deuxième période, alors que les Inouk ont encore été les premiers à frapper. Ils ont marqué trois buts coup sur coup, dont deux en avantage numérique, pour porter le score à 7-1.

Valleyfield a fait scintiller la lumière à la 15e minute et a récidivé au début du dernier engagement, mais les Inouk se sont rapidement assurés de mettre un terme à leur tentative de revenir dans le match.

À 7-3, Crack et Paul-Antoine Deslauniers ont tous deux déjoué Brais en moins de trois minutes, enlevant tout espoir à leurs adversaires de combler l'écart.

Longtin a profité d'un cinq contre trois pour compléter son doublé et, avec moins de quatre minutes à faire, le défenseur Marc-André Gauthier a planté le dernier clou dans le cercueil des Braves. Il s'agissait d'un premier but cette saison pour Gauthier.

Antoine Samuel a mérité une troisième victoire en quatre matches devant le filet des Inouk. Il a été mis à l'épreuve à 28 reprises. La défaite est allée à Brais qui a accordé sept buts sur 40 lancers après être venu en relève à Parent.

Les Inouk auront maintenant une opportunité en or de se donner un petit coussin devant leurs rivaux de la route 137 puisqu'ils rendront visite ce soir aux Lauréats de Saint-Hyacinthe.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer