Une victoire et un record signés Érik Longtin

Compant désormais 258 points à son actif dans... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Compant désormais 258 points à son actif dans l'uniforme granbyen, Érik Longtin est devenu hier le meilleur pointeur de l'histoire des Inouk.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk de Granby (13-16-4) ont fait des ravages en troisième période hier soir face aux Rangers de Montréal-Est (17-17-1), ce qui les a menés vers une précieuse victoire de 9-6 obtenue sur la route. Avec une impressionnante récolte de 6 points (4 buts et 2 aides), Érik Longtin est par ailleurs devenu le meilleur pointeur de l'histoire de la concession granbyenne.

L'actuel numéro 67 compte désormais 258 points à son actif dans l'uniforme des Inouk, ce qui lui permet de surpasser d'une unité Pierre-Luc Lacombe, qui a évolué à Granby entre 2006 et 2010. Si Longtin occupait déjà le haut de la colonne des buteurs (129), il se retrouve désormais deuxième pour les mentions d'aide (129). Lacombe domine toujours avec 175 passes.

Questionné au sujet de l'exploit qu'il a accompli hier soir, Longtin s'est montré modeste: «Ça faisait un bout que le monde en parlait. Je suis content que ce soit fait. C'est un bel accomplissement». Et si Longtin maintient la cadence, il ne devrait pas tarder à accroître son avance. «Je veux continuer de jouer comme je joue maintenant au cours des prochains matchs».

Sur le plan collectif, les Inouk ont aligné hier une troisième victoire de suite, et ce, pour la première fois cette saison. «On a fini par prendre le contrôle du match. On a mis beaucoup de pression sur leur défensive. Ça a été un bon match en général», estime l'entraineur-chef David Lapierre.

Ce sont pourtant les Rangers qui avaient entrepris la partie sur les chapeaux de roue. L'attaquant Karl Léveillée a d'abord déjoué la vigilance de Simon Bergeron dès la 24e seconde de jeu. Le meneur offensif des Rangers inscrivait déjà un 51e but en seulement 34 parties cette saison, lui qui occupe actuellement le second rang de la colonne des marqueurs au sein de la LHJQ. Charles Tremblay et Cédric Ryan ont ensuite fait mouche sur les deux tirs suivants, offrant aux locaux une avance de 3-0.

Fouetter les troupes

Désirant fouetter sa troupe après ce départ catastrophique, l'entraineur-chef granbyen David Lapierre a alors choisi de retirer le gardien Bergeron du match, Antoine Samuel s'amenant en relève. «Parfois, on (les entraineurs) n'obtient pas toujours les performances qu'on voudrait», commente Lapierre, qui effectuait hier un retour derrière le banc des siens après avoir écopé d'une suspension de deux parties.

Une décision qui semble avoir porté ses fruits puisque les Inouk ont réduit l'écart à 3-2 avant la fin du premier engagement. Après un but compté en avantage numérique par le défenseur Samuel Robert, Jean-Michel Busque a complété un jeu amorcé par Nicolas Lamoureux-Bisson et Longtin.

Les échanges de buts ont ensuite été nombreux au cours de la seconde période. Gabriel Gagnon (en supériorité numérique) et Jean-Christophe Bergeron ont contribué pour Montréal-Est, tandis que Lamoureux-Bisson et Longtin ont ajouté des filets pour les Inouk. Le pointage étant à ce moment de 5-4, Granby tirait toujours de l'arrière après 40 minutes de jeu.

Le vent a cependant tourné lors du troisième vingt, une période toute à l'avantage des visiteurs. Vedette incontestable des Inouk depuis le début de la saison, Longtin a une nouvelle fois élevé son jeu d'un cran, ajoutant trois autres buts pour faire 8-6 au tableau d'affichage. Les autres filets des Granbyens ont été marqués par Hubert Lamarre et Jason Crack, tandis que Lamoureux-Bisson (1 but et 3 aides) et Mickael Fillion (4 aides) ont également offert de solides performances.

Jérémy Plourde a complété le pointage pour les Rangers.

Un nouveau venu

Chez les Inouk, l'attaquant de 20 ans Mathieu Gareau purgeait hier après-midi une suspension d'un match reliée à un plaquage par-derrière servi vendredi au défenseur Andrew Antsanen, des Condors de Kahnawake. Qui plus est, le défenseur Francis Robichaud a été rappelé en urgence à titre de «joueur non affilié» par les Voltigeurs de Drummondville de la LHJMQ, alors que Cédric Charbonneau et Charles-Antoine Jolin étaient tenus à l'écart en raison de blessures.

Au cours de la journée d'hier, le directeur général des Inouk, Marco Bernard, a donc senti le besoin de transiger avec les Lauréats de Saint-Hyacinthe afin d'acquérir les services de l'attaquant Maxime Pion. Granby cède en retour un choix de 11e ronde lors du prochain repêchage. Pion n'a pas disputé de partie dans la LHJQ cette saison, évoluant plutôt au niveau junior AA.

Les Inouk reprendront l'action jeudi, alors qu'ils visiteront les Braves à Valleyfield. Le lendemain, ils se rendront à Saint-Hyacinthe pour y affronter les Lauréats.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer