• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel : près de 650 joueurs seront de la partie 

Tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel : près de 650 joueurs seront de la partie

Le directeur du volet pee-wee, Mathieu Boisvert, la... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Le directeur du volet pee-wee, Mathieu Boisvert, la responsable du protocole, France Morin, la directrice du volet atome, Claudelle Foisy, le président de l'événement, François Brodeur, le trésorier Sylvain Lacroix et le président d'honneur, Charles Picotte ont tous pris part hier à la conférence de presse annonçant les détails de la 37e édition du Tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Le Centre sportif Léonard-Grondin vibrera à nouveau au rythme du Tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel entre Noël et le jour de l'An.

Environ 650 jeunes hockeyeurs sont attendus pour la 37e édition qui se tiendra du 27 au 30 décembre prochain. Celle-ci aura une saveur particulière puisque c'est la première fois que la compétition accueillera des joueurs de niveau atome.

Le Tournoi pee-wee Lévard-Trudel a fusionné cette année avec la Rencontre hockey atome Granby, qui avait célébré son 30e anniversaire l'an dernier. Ce n'est pas le manque d'équipes, mais plutôt de bénévoles qui en est la cause.

«Il y avait un nombre record d'inscriptions à la Rencontre atome, mais il n'y avait plus de présidence. Plus personne ne voulait assumer la direction. On a cherché pendant six mois (sans succès). Les bénévoles qui lèvent la main pour des postes de responsabilités sont de plus en plus rares», souligne le président du Tournoi Lévrard-Trudel, François Brodeur.

Le choix a alors été fait de regrouper les deux événements ensemble. «On voulait garder la compétition atome à Granby. Et comme le Lévrard-Trudel, c'est du simple lettre avec des catégories qui sont toutes équilibrées. Ça fittait bien dans le portait», note M. Brodeur.

Peu importe le niveau, le but est que les jeunes aient du plaisir et repartent chez avec le sourire, rappelle le président du tournoi. Un avis partagé par le président d'honneur de cette année, Charles Picotte, qui conserve lui-même de bons souvenirs de son passage au Tournoi Lévrard-Trudel.

«Merci pour la nomination, c'est un bel honneur, a-t-il lancé hier à la conférence de presse visant à annoncer les détails de l'événement. Ça me rappelle un paquet de choses, moi qui ait joué lors des premières éditions.»

M. Picotte, qui s'est fait remettre une plaque pour son implication, souligne que la plupart des jeunes joueurs de hockey forgent leurs meilleurs souvenirs dans les tournois. D'où l'importance, dit-il, de leur offrir une belle compétition où ceux-ci pourront se sentir aussi spéciaux que leurs idoles de la Ligue nationale.

Un contingent de 40 équipes

Le tournoi accueillera cette année une quarantaine d'équipes qui s'affronteront dans six catégories différentes, soit atome A,B,C et pee-wee A,B,C.

«À 40 équipes, on est confortable. On n'avait pas vraiment de jeu pour en rajouter d'autres», note François Brodeur, précisant que les trois glaces de l'aréna seront utilisées durant l'événement.

Outre l'important contingent d'équipes granbyennes et de la région, l'événement recevra des clubs d'un peu partout en province. Des équipes de Trois-Rivières, Varennes, de Saint-Hubert, de Saint-Jean-sur-Richelieu, de Drummondville et même de Saint-Albans au Vermont prendront notamment part aux quatre journées d'activités.

Le match d'ouverture, qui opposera les Panthères pee-wee A de Granby aux Aigles de la Montérégie, aura lieu le samedi 27 décembre à 18 h 45. Toutes les finales seront disputées lors de la dernière journée, le mardi 30 décembre, entre 9 h et 15 h 45.

Le président du Tournoi a par ailleurs tenu à saluer hier la contribution des 120 bénévoles et des nombreux commanditaires qui participent au succès de l'événement. Les dons d'argent permettent entre autres de payer les collations et les médailles qui seront remises aux jeunes.

«On est en mode récession. Il faut s'assurer d'avoir des montants et les conserver. Si on n'a pas de commanditaires, on va être très déficitaires», mentionne M. Brodeur.

L'admission sera par ailleurs gratuite tout au long de la compétition grâce à un petit coup de pouce de la Ville de Granby, qui bénéficiera en contrepartie de retombées économiques.

«Il y a déjà plusieurs équipes de l'autre bord du fleuve qui ont réservé leur hôtel ou leur restaurant. C'est le fun pour la Ville. C'est pour ça qu'elle contribue beaucoup en nous remboursant le montant (pour la location) des glaces pour les trois prochaines années», termine M. Brodeur.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer