J.-H. Leclerc vibre pour les Incroyables

Un par un, les joueurs de l'équipe ont... (photo Alain Dion)

Agrandir

Un par un, les joueurs de l'équipe ont défilé sur un podium installé dans la place publique de l'école où des dizaines d'étudiants s'étaient réunis pour les applaudir.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Deux jours après leur conquête du Bol d'Or, les Incroyables juvéniles ont célébré comme toute bonne équipe championne en se prêtant à une parade hier entre les murs de l'école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc.

Un par un, les joueurs de l'équipe ont défilé sur un podium installé dans la place publique de l'école où des dizaines d'étudiants s'étaient réunis pour les applaudir.

Sous une musique tonitruante, ils ont été présentés tour à tour arborant fièrement leur médaille de champions provinciaux. Le quart-arrière, Cédric Tousignant, et le porteur de ballon, William Grondin, élu joueur par excellence de la finale, ont notamment été chaudement accueillis.

«C'est une tradition qu'on a chez nous à toutes les fois qu'une de nos équipes remporte un championnat. Cette année, spécialement avec le Bol d'Or, on voulait souligner ça comme il le faut. C'est une façon de rendre gloire à nos valeureux athlètes et je pense que c'est très apprécié des jeunes», estime le directeur de J.-H.-Leclerc, Christian Lacourse.

Un tel succès obtenu sur la scène provinciale contribue de belle façon à la notoriété de l'établissement, souligne-t-il.

«Je tiens à transmettre mes félicitations à toute l'équipe. Comme directeur, c'est le fun de voir ça, mais tout le travail de longue haleine est fait par nos coachs et les jeunes. Tout le mérite leur revient», note-t-il.

L'entraîneur-chef, Jean Jr Petit, a aussi été reçu par une salve d'applaudissements lorsqu'il a été présenté à la foule. À son tour, il a salué le parcours exceptionnel de sa troupe qui a connu une saison parfaite en demeurant invaincue en douze matches.

«Je veux surtout vous dire que je suis très fier de vous. On a réussi à monter les 12 marches que l'on voulait gravir ensemble. On a prouvé à toute la province qu'on était les numéros un. Bravo à tous», a-t-il lancé à ses joueurs.

Les Incroyables juvéniles ont mis la main sur un premier titre provincial en sept ans samedi dernier en remportant la grande finale 9-6 face au Laser de l'école des Sentiers de Charlesbourg.

«Une belle source de fierté»

Les joueurs de l'équipe championne étaient visiblement bien heureux de pouvoir partager leur triomphe avec le reste des élèves de l'école.

«C'est le fun de pouvoir vivre ça. Ç'a été beaucoup de travail et d'effort pour se rendre jusque-là. On représente Granby et c'est une belle source de fierté d'avoir réussi à ramener le Bol d'Or chez nous», a confié le joueur de ligne défensive, Jérémy Gileau.

Pour vingt-six d'entre eux, il s'agissait d'un dernier tour de piste dans l'uniforme des Incroyables. Dans quelques mois, ils termineront leur secondaire, ce qui signifiera la fin de leur carrière de footballeur, à moins qu'ils ne décident de poursuivre des études supérieures.

«On est très fiers de ce qu'on a accompli. Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas gagné le Bol d'Or chez les juvéniles. On est contents d'avoir bien représenté l'école, mais aussi toute la ville. Et avec le 40e anniversaire du club qu'on fête cette année, le timing était parfait», a indiqué le secondeur Marc-Aurèle Duval.

Les joueurs continueront d'ailleurs à se côtoyer même si leur campagne est déjà terminée. «Ce n'est pas parce que la saison est finie que les entraînements s'arrêtent. Ce qui est intéressant, c'est que M. Petit va continuer de travailler avec eux afin de les préparer aussi pour un après-secondaire et ouvrir les portes du collégial à ceux qui souhaitent aller au cégep», a précisé M. Lacourse.

Ce dernier en a profité pour louanger les bienfaits des voies sportives de l'école qui permettent de combattre le décrochage scolaire et de créer un sentiment d'appartenance au sein de la communauté étudiante.

«Quand je regarde le taux de motivation de ces jeunes-là à réussir, on voit vite que ça va au-delà du programme de football. Ils bénéficient d'un bel encadrement avec M. Petit et de ce que j'ai entendu d'eux, ça crée un esprit de famille. L'équipe de football, c'est comme une deuxième famille pour eux», a noté le directeur de J.-H.-Leclerc.

Saison parfaite, conquête du Bol d'Or, ils se rappelleront certainement très longtemps ce fait d'armes, selon M. Lacourse. «On aurait aimé souligner ça avec une grande parade sur la Main de Granby plutôt qu'à l'école, mais bon, soyez assuré qu'on va tout mettre en oeuvre pour connaître d'autres succès du genre dans le futur», conclut-il tout sourire.

À noter que l'équipe de Jean Jr Petit sera également honorée vendredi soir prochain avant le match des Inouk qui les opposeront au Titan de Princeville à partir de 19 h 30 au Centre sportif Léonard-Grondin.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer