Place au match du Bol d'Or!

La défensive des Incoyrables juvéniles a provoqué cinq... (photo Alain Dion)

Agrandir

La défensive des Incoyrables juvéniles a provoqué cinq revirements face aux Faucons de l'école Dorval-Jean-XIII vendredi soir dernier, aidant le club granbyen à l'emporter 24-7 en demi-finale provinciale.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Incroyables juvéniles de J.-H.-Leclerc ont réussi là où ils avaient échoué l'année dernière en remportant la demi-finale provinciale par la marque de 24-7 vendredi soir dernier face aux Faucons de l'école secondaire Dorval-Jean-XIII.

Les Granbyens ont ainsi obtenu leur onzième gain en autant de parties, mais surtout leur billet pour le Bol d'Or, auquel ils prendront part samedi prochain à 15 h à Trois-Rivières.

Les joueurs de Jean Jr Petit n'ont pas perdu de temps pour donner le ton au match qui les opposait aux champions de la région du Lac-Saint-Louis. Leur premier touché est survenu après seulement cinq minutes de jeu lorsque Sidy Sow a capté une passe dans la zone des buts.

Malgré une situation de quatrième essai et de quatre verges à franchir, les Incroyables y sont néanmoins allés «le tout pour le tout». Une décision qui a rapporté et qui prouve bien que l'équipe a pleinement confiance en ses moyens.

«Nous étions à la ligne de 20. On était donc en bonne position de terrain si on ne l'avait pas. Nos bottés de placement marchent plus ou moins bien dernièrement, alors on s'est dit "on l'essaye". On a fait un beau jeu-surprise et ils ne l'ont jamais vu venir», raconte Jean Jr Petit.

La défensive fait encore le travail

Les Faucons ont pris leur envol par la suite. Ils ont réussi une longue passe qui leur a permis d'égaliser la marque avant la fin du premier quart. Ils ont toutefois été rapidement ramenés sur terre par la solide défensive des Incroyables, qui n'a accordé que 14 points à ses trois derniers matches.

«Après avoir fait leur touché, ils n'ont plus rien fait. On les a neutralisés, peu importe ce qu'ils essayaient de faire. Ils ont sorti tout leur cahier de jeu, mais ça n'a pas été suffisant», note l'entraîneur-chef des Incroyables juvéniles.

«On a vite décelé une faille dans leur tactique. Ils essayaient toujours des passes avec six receveurs, mais sans protection pour leur quart-arrière. C'est tout un athlète, mais on a mis Vincent Gatien sur son dos, homme à homme, et il l'a fait courir tout le match. Il a dû perdre au moins 80 verges dans toute la game», ajoute-t-il.

Pendant ce temps, Jérémy Gileau a aussi atteint la zone payante grâce à une course au sol à 14: 08 du deuxième quart. Les Faucons leur ont de nouveau ouvert la porte en échappant le ballon quelques moments plus tard. Les Incroyables ont saisi l'occasion pour réussir un placement avec... quatre secondes à faire, portant la marque à 17-7.

Ce fut enfin au tour de Frédéric Auger de soulever la foule au troisième quart en interceptant une passe qu'il a ramenée pour planter ce qui s'est avéré être le dernier clou dans le cercueil des Faucons.

La grande vedette dans le camp granbyen fut cependant Anthony Cassavant. Ce réserviste, appelé en renfort à la dernière minute pour remplacer un blessé, a terminé la partie avec trois interceptions. Il a aussi été parfait dans son rôle de botteur ayant réussi les trois convertis et la seule tentative de placement des champions de la Montérégie.

«Il a joué tout un match, on n'en revenait tout simplement pas. Il leur a brisé les reins en quelques occasions», a résumé Jean Jr Petit.

En route vers la finale provinciale

Après avoir conservé une fiche parfaite jusqu'ici, les Incroyables n'ont maintenant plus qu'une victoire à aller chercher pour être couronnés grands champions provinciaux. Ils disputeront la finale du Bol d'Or samedi prochain face aux porte-couleurs de la région de Québec, le Laser de l'école secondaire des Sentiers à Charlesbourg.

«C'est sûr qu'on est super fébriles. On est super contents. Depuis le début de la saison, notre objectif est de gagner le 12e match et on est rendus là. On s'en va là confiants. On est en mission et elle va être seulement réussie si jamais on passe à travers du Laser», résume Jean Jr Petit.

Ils devront toutefois se méfier de leurs prochains adversaires, qui ont littéralement écrasé les champions de Laurentides\Lanaudières 48-0 en fin de semaine lors de l'autre demi-finale provinciale.

Par ailleurs, personne n'aura l'avantage du terrain puisque les deux clubs s'affronteront à Trois-Rivières. «C'est en terrain neutre. Ils ne sont pas chez eux, on n'est pas chez nous. Mais on a besoin de supporters. On demande à tous les gens qui veulent venir de faire la route pour venir nous encourager», souligne M. Petit.

Pour les gens intéressés à réserver une place dans l'autobus de partisans qui accompagnera l'équipe, il suffit d'appeler M. Petit au 450-378-9981, poste 52 269. Ce dernier assure d'ailleurs que l'équipe est enfin prête à ramener le Bol d'Or à Granby après une attente de sept ans.

«Notre dernière conquête remonte à 2007. C'est le temps, on est confiants et ce serait un scénario parfait puisqu'on célèbre cette année le 40e anniversaire de notre club», conclut M. Petit.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer