• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Bon départ pour les gars et les filles des Inouk du basketball collégial 

Bon départ pour les gars et les filles des Inouk du basketball collégial

Malgré une rencontre chaudement disputée, les filles des... (photo Maxime Sauvage)

Agrandir

Malgré une rencontre chaudement disputée, les filles des Inouk ont perdu leur second match de la saison hier par la marque de 51-46 contre les Vulkins de Victoriaville.

photo Maxime Sauvage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Autant les gars que les filles des Inouk du basketball ont démarré leur saison du bon pied ce week-end alors que les deux formations du cégep de Granby avaient chacune deux rencontres à l'horaire.

Les Inouk du basket masculin ont notamment connu un parcours sans embûches signant un gain de 79-56 vendredi soir contre Sorel-Tracy avant de récidiver hier avec une victoire de 63-39 face aux Vulkins de Victoriaville.

S'il se réjouit de ce départ canon, leur nouvel entraîneur-chef, Philippe Côté-Jacques, refuse de s'emballer trop rapidement. «On verra pour la suite des choses. C'était quand même les deux équipes les plus faibles dans la ligue l'année passée. Mais jusqu'à maintenant, ça va très bien. Partir avec deux victoires par plus de 20 points, ça se prend bien», a-t-il souligné avec le sourire.

Les Inouk ont certainement brillé devant leurs partisans hier face aux Vulkins. Ces derniers n'ont jamais été capables d'empêcher les Granbyens d'accroître leur avance à mesure que la rencontre progressait.

En avance 29-19 à la mi-temps, les porte-couleurs du cégep de Granby ont agrandi cet écart à 14 points lors du troisième quart. Et leur offensive n'a pas dérougi lors du dernier quart qui a été leur plus productif à l'attaque avec une poussée de 20 points.

Mais c'est d'abord dans leur propre zone qu'ils ont été le plus efficaces, y allant de beaux contres en plus de récupérer la plupart des rebonds autour de leur panier.

«Je suis très satisfait. Ça s'est bien déroulé pour nous surtout en défensive où on a super bien joué. On a dominé dans cet aspect du jeu. Il y avait juste un gars qui comptait beaucoup de l'autre côté et on a réussi à l'arrêter», a-t-il mentionné après la partie.

Les vétérans Alan Palomino et Frédérick Jean-Diotte ont mené par l'exemple en obtenant respectivement 17 et 12 points hier face à Victoriaville. Gabriel Chénard a pour sa part terminé la rencontre avec dix points.

«À l'attaque, on va avoir de petites choses à pratiquer cette semaine, mais ça s'en venait. On va notamment se pratiquer à jouer contre une défensive de zone puisqu'on a plus travaillé le man to man jusqu'ici. Même chose pour le shooting, surtout les lancers francs où on n'a pas été très bons en fin de semaine», a noté Côté-Jacques.

Il assure toutefois avoir aimé ce qu'il a vu de sa troupe sur le terrain. «L'intensité était là, les gars sont venus travailler, ça a été deux bons matches pour nous. Frédérick Jean-Diotte, Yan Gauvin et Louis-Philippe Mailloux sont de bons vétérans qui ont bien travaillé. Jérémy Rosa-Matton, une recrue, et Gabriel Chénard, se sont aussi démarqués. On a vraiment un bon petit noyau de joueurs.»

Les Inouk masculins, qui se retrouvent pour l'instant au sommet du classement général, tenteront de poursuivre sur leur lancée vendredi soir prochain alors qu'ils rendront visite aux Volontaires du cégep de Sherbrooke. «Ça devrait être un bon match puisqu'ils ont eux aussi gagné par une marge importante lors de partie de vendredi», a conclu Philippe Côté-Jacques.

Un gain et un revers pour leurs homologues féminines

Les Inouk du basket féminin ont aussi réussi leur entrée en scène en ayant frisé la perfection au cours de leur première fin de semaine d'activités.

La formation dirigée par John Van Doorn a décollé sur les chapeaux de roues en disposant d'abord de Sorel-Tracy par la marque de 64-49 vendredi soir dernier.

Les Granbyennes sont aussi passées bien près de demeurer invaincues, mais elles ont finalement trébuché hier face aux Vulkins de Victoriaville qui les ont battues 51-46 au terme d'une rencontre chaudement disputée.

Les filles des Inouk, qui affichent donc un dossier de ,500, affronteront elles aussi les Volontaires de Sherbrooke vendredi soir sur la route.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer