La rivalité Waterloo-Marieville relancée en hockey senior

Une rivalité naturelle oppose les Maroons de Waterloo... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Une rivalité naturelle oppose les Maroons de Waterloo et le Plaza de Marieville au sein de la Ligue de hockey senior des Cantons-de-l'Est.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) La table est mise pour un affrontement riche en émotions entre les Maroons de Waterloo (1-2) et le Plaza de Marieville (2-0) à l'aréna Jacques-Chagnon de Waterloo. Samedi dernier du côté de Marieville, le Plaza a triomphé 6-5 lors du premier affrontement entre les deux équipes cette saison dans la Ligue de hockey senior des Cantons-de-l'Est (LHSCE).

Preuve de leur rivalité bouillante, trois bagarres ont éclaté et plus de 90 minutes de pénalité ont été décernées durant ce match.

La robustesse devrait de nouveau se retrouver à l'avant-plan ce soir, croit l'entraineur-chef des Maroons Michel Deschamps.

« Samuel Benoit fera ses débuts avec nous samedi (ce soir). C'est un joueur de type enforcer qui fait partie de l'entourage du Marquis de Jonquière de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) », a annoncé jeudi M. Deschamps, qui a contribué à bâtir l'organisation du Plaza avant de passer dans le camp waterlois. Benoit a par ailleurs disputé 23 matches dans l'uniforme des Inouk de Granby la saison dernière.

Du côté de Marieville en revanche, l'entraineur-chef Claude Bilodeau n'est pas emballé par la tournure excessivement robuste que prennent certaines parties. « C'est certain que j'ai dû m'adapter. Maintenant, on est équipé pour faire face à la musique », reconnaît-il.

Rivalité et retour au bercail

Au plan hockey, M. Bilodeau se réjouit de la fiche parfaite de sa troupe jusqu'ici. Bien que le Plaza ait remporté les honneurs de la saison régulière l'an dernier, le départ de certains joueurs importants a fait douter certains observateurs. Le champion marqueur Yannick Goeffrey est notamment tenu à l'écart de l'action en raison de problèmes cardiaques. « De notre côté, on se voit encore comme un club de première place », affirme Claude Bilodeau.

Son vis-à-vis Michel Deschamps croit toutefois que le résultat au tableau d'affichage pourrait être différent cette fois-ci : « Il faut se rappeler que, la semaine passée, 4 des 6 buts de Marieville ont été comptés en avantage numérique. À 5 contre 5, on était dans le coup. [...] On considère qu'on a une très bonne équipe, mais qu'elle est encore en rodage aussi tôt dans la saison ».

La tâche sera toutefois ardue pour les Maroons puisque tous s'entendent pour dire que Marieville compte probablement sur le meilleur gardien du circuit en Christian Lantin.

Le match de ce soir marquera également le « retour à la maison » du Waterlois Yan Verhoef. Verhoef, qui a notamment évolué pour la concession de Waterloo dans la défunte Ligue de hockey Promotuel, a été rapatrié par la direction des Maroons cet été en provenance de... Marieville. « C'est un excellent joueur qui pourra jouer devant sa famille », explique l'entraineur Deschamps.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer