Avez-vous arrêté votre choix?

Malgré le fait que les enjeux débattus en... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Malgré le fait que les enjeux débattus en campagne électorale fédérale ne sont pas ceux qui rejoignent le plus les citoyens dans leur vie quotidienne, il est du devoir de chacun d'exercer son droit de vote.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Gendron
La Voix de l'Est

79 jours. 79 longs jours au terme desquels les électeurs de partout au Canada auront à faire un choix: celui d'un député à qui l'on confiera la responsabilité de «défendre l'intérêt de sa circonscription» et «porter les dossiers locaux à Ottawa».

Avez-vous arrêté votre choix sur celui que vous croyez digne de confiance? Et surtout, si ce choix est fait, voterez-vous avant tout pour le candidat local ou pour le parti?

Car voilà tout le défi d'une campagne électorale fédérale, surtout lorsque celle-ci dure aussi longtemps: susciter l'intérêt des électeurs et savoir le maintenir jusqu'au jour du scrutin alors que les enjeux locaux se font rares.

Cela doit d'ailleurs être tout à fait frustrant pour les candidats à la députation de voir que leurs chances de remporter leur circonscription dépend essentiellement du succès que leur parti, et surtout, que leur chef aura sur la scène nationale. Le candidat à la députation n'a, hélas, que très peu d'impact sur le résultat du vote dans chacune des circonscriptions, et ce, peu importe sa qualité.

Tributaires du parti

De quelle façon cette influence du parti viendra-t-elle influer sur le résultat dans nos circonscriptions?

Chose certaine, ce n'est pas en annonçant d'un air triomphant la signature du Partenariat transpacifique (PTP) que Stephen Harper aura donné un coup de main à ses candidats dans la région.

Une large part du territoire de Shefford et Brome-Missisquoi est dédiée à l'agriculture. Le PTP et son impact sur la gestion de l'offre suscitent de l'inquiétude chez bon nombre de producteurs agricoles de la région. Et ce ne sont pas les candidats locaux, qui ont été peu ou pas du tout présents dans les médias, qui sont parvenus à les rassurer.

De bonnes campagnes

Les deux bloquistes ont mené de bonnes campagnes. Ils ont su occuper l'espace médiatique, multiplier les prises de position et réussir à accrocher la campagne à des enjeux locaux, notamment celui du projet de train traversant Brome-Missisquoi. Mais cette bonne performance locale ne viendra sans doute pas atténuer le fait que le Bloc québécois peine à retrouver son lustre d'antan auprès de l'électorat, même malgré une bonne campagne de Gilles Duceppe.

Les candidates néo-démocrates parviendront-elles à s'imposer sans, cette fois, bénéficier d'un élan semblable à celui de la vague orange de 2011? Le défi est d'autant plus grand pour Claire Mailhot qui devra également arriver à faire oublier l'héritage de son prédécesseur, Réjean Genest, qui a été très peu actif en chambre lors de la précédente législature. Le parti de Thomas Mulcair a atteint son apogée trop tôt dans la campagne et n'a fait que reculer par la suite. Le NPD raflera plusieurs circonscriptions au Québec, mais il n'aura pas le temps de renverser la tendance au niveau national. Au Québec, il ne peut même pas espérer obtenir un succès semblable à celui d'il y a quatre ans.

Quant aux libéraux, les deux candidats locaux ont bien su tirer leur épingle du jeu. Tous deux vont aussi bénéficier du fait que le vent souffle favorablement dans le dos du parti et de son chef, Justin Trudeau, pour gagner des points localement.

Malgré le fait que les enjeux débattus en campagne électorale fédérale ne sont pas ceux qui rejoignent le plus les citoyens dans leur vie quotidienne, il est du devoir de chacun d'exercer son droit de vote. Et au vu de l'affluence monstre lors du week-end de vote par anticipation, nous sommes en voie de connaître une importante participation. Cela est le signe d'une démocratie en santé, une démocratie que même une campagne de 79 jours n'a pas réussi à anesthésier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer