Savoir quand s'arrêter

À Saint-Hyacinthe, on revend déjà le méthane obtenu lors du compostage des... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Gendron
La Voix de l'Est

À Saint-Hyacinthe, on revend déjà le méthane obtenu lors du compostage des déchets organiques. À Bromont, on s'apprête à lancer d'ici un mois la collecte à trois voies. En Haute-Yamaska, on s'entredéchire encore sur le sort du centre de tricompostage.

Normal que la question divise autant les élus de la MRC. Ils auront tenu à bout de bras pendant dix ans le projet de Centre de tri et de traitement des matières résiduelles.

Dix années perdues

Les millions de dollars engloutis en expertises, rédaction de plans, devis et autres paperasseries, les innombrables séances de travail au cours desquelles on avançait d'un pas avant de reculer de deux, les constants reports et surtout, la surenchère de contraintes administratives ont fini par compromettre sérieusement le projet et laissé le conseil des maires plus que jamais divisé.

Paul Sarrazin, maire de Sainte-Cécile-de-Milton et ex-préfet de la MRC, a dû faire preuve de beaucoup de courage en enjoignant ses homologues à mettre un terme définitif au projet de centre de tricompostage. Du courage, oui, mais surtout de l'humilité.

Pendant nombre d'années, M. Sarrazin a été le plus ardent défenseur du projet, son «bébé», ne ménageant aucun effort afin de le voir enfin réalisé. Quand il essuyait un revers, il redoublait d'ardeur. On peut presque dire qu'il y croyait aveuglément, qu'il souhaitait le voir se réaliser coûte que coûte.

Reconnaître aujourd'hui que, dans sa forme actuelle, il était plus sage de tirer «la plogue», pour reprendre ses mots, n'a pas dû être chose facile.

Lucidité

M. Sarrazin a fait passer la lucidité avant l'émotivité en prenant cette déchirante décision.

Au tour de l'actuel préfet, le maire de Waterloo Pascal Russell, et des autres maires de la MRC de faire preuve d'autant de lucidité.

On peut comprendre que, mis devant le fait accompli d'un vote divisé en faveur de l'arrêt du projet, M. Russell a été pris de court. Il a usé de son droit de véto pour bloquer la résolution du maire Sarrazin disant vouloir «poursuivre le dialogue» afin d'éviter que «tout le projet tombe à l'eau».

Le maire waterlois dit se donner un mois pour approfondir la question. Hélas, un mois de plus ou de moins dans cette longue saga d'une décennie ne viendra pas changer grand-chose. Au terme de cette réflexion, on risque d'arriver à la même conclusion: le projet ne verra jamais le jour.

Déjà que l'appui au sein des maires n'est clairement plus le même qu'il y a quelques années à peine, on peut présumer que l'éclatement du conseil sur cette question risque de plomber l'appui populaire au projet.

En ces heures d'austérité et de cynisme, les projets qui ne se réalisent pas malgré les millions engloutis n'ont pas la cote auprès des contribuables.

D'autres solutions

La volonté des élus de la MRC de la Haute-Yamaska d'agir dans le but de préserver l'environnement ne fait aucun doute. On saluait même leur initiative lors du lancement des démarches pour l'usine de tricompostage en 2005. Mais leur entêtement à maintenir le cap malgré les écueils n'aura donné aucun résultat tangible.

Messieurs les maires de la MRC de la Haute-Yamaska, il est temps de stopper l'hémorragie et de mettre un terme définitif au projet de Centre de tri et de traitement des matières résiduelles.

Pourquoi ne pas vous inspirer de vos voisines Saint-Hyacinthe et Bromont en adoptant une solution plus adaptée à la réalité et aux moyens de la Haute-Yamaska?

Les citoyens souhaiteraient sans doute que vous laissiez les querelles de côté et que vous leur donniez de véritables outils afin qu'ils participent à la sauvegarde de leur environnement.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer