Libre penseur

Il y aura une course à la mairie, mais je n'appuierai ni officiellement ni... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Il y aura une course à la mairie, mais je n'appuierai ni officiellement ni officieusement aucun des candidats à la course.

Un conseiller se doit d'être indépendant. Rester à l'abri de l'influence indue d'individus ou de groupe et éviter la pensée unique. Il doit appuyer des projets pour le bien de sa communauté. Que les intérêts des résidents de sa localité soient au coeur de chacune de ses décisions. 

J'appuierai des propositions, des idées, une vision et des projets.

Je suis pour une ville verte, une ville ingénieuse, une ville qui informe et démocratise les débats par la cyberdémocratie. Une ville qui écoute sa communauté par l'ajout de centre communautaire. Pour la création d'un guichet unique d'accès facile permettant d'accueillir de nouveaux projets et des entrepreneurs à travers les différents services municipaux. 

Une ville qui place la culture comme un élément essentiel de son développement social. Une ville qui n'oublie pas ses aînés, ses familles, en facilitant l'accès a ses activités. Une ville sportive, alliant vélos, chevaux, ski, golfs et randonnées. Une ville qui place les Bromontois au coeur de ses décisions.

Un conseiller se doit d'être prêt à travailler avec tous les futurs conseillers et conseillères, le maire ou la mairesse dans un but bien précis : servir les Bromontois et les Bromontoises. 

Michel Bilodeau

Bromont




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer