Des précisions pour le citoyen Dubé !

Le club de golf municipal Miner... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le club de golf municipal Miner

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

M. Richard Dubé a écrit des propos au sujet du conseiller municipal et responsable des loisirs de Granby, M. Stéphane Giard. J'aimerais amener des précisions concernant le club de golf municipal Miner. J'ai été sur le conseil d'administration au cours des quatre dernières années, dont deux comme président du conseil d'administration.

J'aimerais faire part à M. Dubé et aux autres citoyens qui s'interrogent sur le présent et futur de ce golf centenaire (104 ans d'existence) que le terrain de golf faisait partie de l'équation lorsque la Ville a acquis les terres Miner. Le conseil d'administration antérieur et présent du club est formé de citoyens de Granby qui agissent à titre de bénévole dans un organisme de type OSBL.

La mission du club est d'offrir du golf pour les gens de 7 à 77 ans et ce, pour toutes les bourses. Dans les discussions et échanges avec M. Giard, j'ai toujours mentionné comme payeur de taxes que le golf devait être considéré au même titre que les autres services à la population. Pour votre info, la clientèle qui utilise les services du golf (champ de pratique et le 9 trous) est composée essentiellement de gens de plus de 50 ans et d'activités scolaires (initiation au golf).

Comme plusieurs citoyens de Granby, je n'utilise pas l'aréna, la piscine, les clubs de balle, les terrains de soccer. La ville de Granby est fière d'offrir à ses citoyens des loisirs que tous peuvent profiter et la ville encourage les gens à faire de l'activité physique. 

Le golf fait partie des services offerts. Est-ce équitable pour un payeur de taxes ? Oui, car toute la clientèle sportive y trouve son compte (hockey, patinage artistique, soccer, balle-molle, nage, golf, etc.). Tous les terrains de golf font la promotion de ce sport et tous diront que c'est un sport répondant à un besoin pour plusieurs amateurs et amoureux de cette activité.

Lors de ma rencontre en 2015 avec monsieur le maire Pascal Bonin et M. Giard, j'avais bien reçu le message de ceux-ci, à savoir, qu'un OSBL n'est pas là pour les profits, ni pour faire des pertes continuelles. Nous avons d'ailleurs eu notre assemblée annuelle en avril dernier (ouvert à toute la population) et depuis deux ans, nous respectons notre plan d'affaires, revenus versus dépenses. 

La subvention annuelle de la ville attribuée au club correspond à une situation bien définie. Un point de plus à souligner, l'OSBL a cédé en contrepartie tous ses actifs (carts électriques, équipements d'entretien, etc.) afin de compenser la subvention de la ville.

Pour conclure, le maire, M. Bonin est venu au club le 8 juin dernier pour une activité de presse afin de féliciter les gens du conseil, les membres, les bénévoles et les commanditaires pour le travail d'équipe et la réussite du club.

Comme il a cité : « ... je n'étais pas favorable au club de golf et aujourd'hui, je suis heureux de m'être trompé ». Je vous invite M. Dubé à venir visiter ce patrimoine et le cas échéant, frapper une balle pour votre plaisir.

Richard Leduc

Granby




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer