Plus de soccer pour moins cher

Le 23 septembre 2016 avait lieu l'ouverture officielle du terrain... (Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le 23 septembre 2016 avait lieu l'ouverture officielle du terrain de soccer synthétique multidisciplinaire de l'école Joseph-Poitevin.

Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

MM. Bonin et Giard, quelle surprise j'ai eue en voyant le texte publié dans La Voix de l'Est du 6 décembre en pages 2 et 3 nous montrant le budget de la Ville de Granby. On nous annonce deux terrains de soccer pour 260 000 $ au parc Terry-Fox et au Mont Sacré-Coeur.

M. Bonin, M. Giard, en 2015, vous avez systématiquement bloqué un projet de terrain de soccer synthétique à l'école Joseph-Poitevin, prétextant et je vous cite : « La principale raison de notre refus est que la Ville répond bien actuellement aux besoins de soccer en matière de terrains et que l'aménagement prévu ne répond pas aux normes ».

Avec l'aide de M. François Bonnardel qui a remis 15 000 $, le gouvernement du Québec 24 000 $, la Fondation de soccer Jean-Yves Phaneuf 3000 $, la Commission scolaire 5000 $, IGA St-Pierre 1000 $, Setlakwe 1000 $, les parents et six campagnes de financement, nous avons réussi à concrétiser notre projet. Le 23 septembre 2016 avait lieu l'ouverture officielle du terrain de soccer synthétique multidisciplinaire de l'école Joseph-Poitevin. Un U7 répondant aux normes de Soccer-Québec, avec deux terrains à quatre joueurs, quatre corridors de course de 30 mètres, un terrain de flag football­, des aires de lancer, et plusieurs endroits pour des jeux de tags ou de poursuite.

M. Bonin, M. Giard, avec 50 000 $ de plus, il aurait été possible d'avoir un terrain U9 réglementaire, avec deux terrains U5 à l'intérieur pouvant servir à nos équipes sportives de Granby et régions. Un terrain synthétique multidisciplinaire à Granby pour moins de 50 000 $ au lieu de 260 000 $.

Vous parlez d'investir en éducation, savez-vous que la ville de Granby est une des rares villes au Québec qui charge le plein tarif aux enfants pour l'utilisation de la piscine et de l'aréna ? Pour l'école Joseph-Poitevin seulement, une dépense de plus de 1000 $ par année. 

Vous dites : « on investit dans le sport, en santé, une piscine à 34 millions ». À même ce 34 millions, pourquoi pas à l'intérieur un centre sportif avec deux gymnases qui pourraient être utilisés de jour par les personnes de tout âge et le soir par les équipes sportives ou autres, des bureaux pour Granby Multisport? [...]

Une note pour le terrain de soccer : échec. Pour l'éducation : échec. Pour la piscine : échec. 

Mais pour les parcs : A+ (un parc en entrant en ville avec des bancs éclairés la nuit pour les oiseaux de nuit).

Sachez donc, Messieurs, qu'il est toujours possible d'améliorer ses notes.

Ghislain Simard

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer