Ceci n'est pas du bricolage

Selon Cathy Faucher, les arts permettent notamment aux... (archives La Presse)

Agrandir

Selon Cathy Faucher, les arts permettent notamment aux enfants de découvrir des compétences, des compréhensions, des solutions et les intentions de l'artiste.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Lettre à Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSHR).

J'aimerais m'adresser aux instances de la CSHR qui souhaitent réduire les heures de spécialité afin, croit-on, d'augmenter les notes des élèves. C'est comme si vous nous annonciez que vous vouliez faire une place plus grande pour le cerveau dans le corps humain en coupant un pied d'intestin, en enlevant du volume de l'estomac et on verra ce que ça donne. Dans 10 ans, on va s'apercevoir que beaucoup d'élèves auront « décroché » des aliments solides pour se tourner des aliments liquides et on va se demander pourquoi. Et bien, on voit vite que vous n'êtes pas très habiles en mise en page parce que cela n'a aucun équilibre. On coupe aux mauvais endroits. Qui a dit qu'il fallait couper pour trouver l'équilibre ?

Les arts ne sont pas du bricolage

Beaucoup le perçoivent malheureusement ainsi. Étant donné que je suis spécialiste en arts plastiques, je vais prêcher pour ma paroisse. S'il était donné par les vrais spécialistes dans toutes les écoles du Québec, on verrait la véritable vocation des arts et l'impact qu'ont ceux-ci dans la vie des enfants. Les arts permettent non seulement de s'épanouir à travers l'expression d'un médium, mais de découvrir des compétences, des compréhensions, des solutions (comme en mathématique), les intentions de l'artiste (ouverture sur le monde), la réflexion sur des gestes créateurs, des habiletés, une progression et j'en passe.

Former des visionnaires, des créateurs

Beaucoup croient encore que les artistes ne font pas rouler l'économie... Attendez ! Qui a pensé au petit appareil que tu tiens dans les mains tous les jours et qui est si pratique et convivial ? Qui a fait les beaux costumes du Cirque du Soleil, ses mises en scène, ses chorégraphies ? Qui a pu imaginer qu'on serait capable d'aller sur la lune en esquissant une fusée ? Qui a fait la majorité du visuel pour les Jeux olympiques de Sotchi ? Les arts sont là pour former des êtres créateurs qui auront une vision améliorée de l'avenir qui nous attend peu importe le domaine qu'ils choisiront puisque nous avons besoin de créateurs dans toutes les sphères.

Les enjeux actuels 

Avec les soucis climatiques, on ne peut se permettre d'avoir une génération sans création, sans imagination pour nous sortir du pétrin dans lequel nous sommes. Les arts font partie des matières où nous touchons les enjeux réels. Les élèves aiment les arts parce qu'ils touchent non seulement l'expérimentation, mais parce qu'on y retrouve un sens. Avec les guerres qui se produisent dans le monde, l'immigration, nous avons besoin d'une grande ouverture et compréhension de l'Autre. Les arts le permettent (englobant les 4 arts : musique, art dramatique, arts plastiques et danse). Ce sont parmi les seules matières qui apportent la compréhension de l'autre afin de développer un jugement éclairer.

Comment démotiver les élèves

Enlever aux élèves les matières qu'ils préfèrent, c'est-à-dire, les spécialités et vous augmenterez le niveau de décrochage. Combien sont-ils à sautiller de joie parce qu'on leur annonce que c'est le temps de la spécialité ? Ah c'est vrai, vous ne le vivez sans doute pas souvent parce qu'il n'y a presque pas de spécialiste en arts dans vos écoles, la plupart des arts sont enseignés par les titulaires. J'aime mes collègues titulaires, je les respecte sincèrement. Pourtant, je l'entends, ils ne sont pas à l'aise de donner cette matière qui finit souvent par devenir le cours de... bricolage (ce mot me donne des frissons !). 

Les spécialités : dévalorisées

En prenant la décision de couper dans les spécialités, vous venez discréditer la place des spécialités dans les écoles. C'est ce que vous envoyez comme message aux enfants et aux parents. Santé et bien être, environnement et consommation, médias, orientation et entrepreneuriat, vivre ensemble et citoyenneté sont les guides de notre enseignement. Vous voulez supprimer tout cela ?

La créativité du Québec brille dans le monde entier.

Pensez aux JO de Sotchi, le Cirque du Soleil, Moment Factory et encore d'autres créateurs d'ici qui brillent dans leur monde entier à cause de leur créativité. 

Les autres spécialités

L'éducation physique et l'anglais sont aussi importants. Je ne me permettrai pas de parler à leur place, mais même si ce n'est pas mon champ d'expertise, je sais pertinemment à quel point ils ont aussi droit à leur place et toute l'importance qu'ils ont dans la formation générale de nos enfants.

Le temps

Ce serait un autre débat puisque les spécialistes, trouvons que nous n'avons déjà pas beaucoup de temps avec les élèves. J'espère sincèrement que les spécialistes, les titulaires collègues, professionnels des écoles et parents ne laisseront pas passer cette décision qui se veut une catastrophe pour l'avenir de nos enfants et de notre société. Agissons ensemble pour que d'autres solutions plus éclairées et créatives soient avancées sans venir couper dans le « peu de gras » que nous avons.

Cathy Faucher

Spécialiste en arts plastiques au primaire à la CSDM

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer