Recette pour gagner une élection en 4 points simples

Donald Trump vient de gagner la présidence du... (archives Associated Press)

Agrandir

Donald Trump vient de gagner la présidence du plus puissant pays au monde avec cette recette et regardez bien Marine Le Pen aller pendant les élections d'avril/mai 2017 en France.

archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

1. Le Leader

a. Doit être connu.

b. Ne doit pas avoir eu de responsabilités importantes dans un gouvernement.

c. Doit avoir un don extraordinaire pour le boniment et le baratin. En d'autres mots, doit avoir une « grand yeule ». PKP n'avait pas la grand yeule. Jean-François Mercier pourrait faire la job. Marine Le Pen est parfaite. Le maire Labeaume à ses débuts ... impeccable.

2. L'État des lieux

a. Tout, tout, tout va mal. Même si ça va bien, tout va mal.

b. C'était tellement mieux avant.

c. C'est la faute :

i. À « l'establishment » en place depuis toujours et qui n'a RIEN fait, qui est pourri à l'os et qui se vautre dans l'argent du « système » qu'il défend.

ii. Aux médias traditionnels et intellectuels qui ne comprennent rien au peuple et supportent le système établi.

iii. À votre adversaire politique pourri et à tous ceux, tous aussi tarés, qu'il représente ou le supportent. Pour faire court, la nation est en péril. Tout s'en va au diable

3. La Solution

a. Faut donner un grand coup de volant (et de frein) sinon tout tombe au bout de la falaise ... c'est certain.

b. Seul le leader peut sauver la nation parce qu'il n'est pas pourri par le système et ne doit rien à personne.

c. Seul un mouvement de fond de la nation, mené par le leader, évidemment, peut jeter dehors l'establishment corrompu et rétablir la situation comme avant. 

 

4. Le Message

a. Concentrer les « problèmes » en 4 ou 5 sujets, pas plus, faciles à étaler et à comprendre. Exemples : les immigrés prennent nos jobs, les taxes nous étouffent, nos vieux parents sont maltraités.

b. Trouver des réponses faciles et dramatiques aux 4-5 problèmes même si elles sont totalement farfelues. Ce n'est pas grave, l'important c'est que ce soit simple, net et clair. Exemple : on construit un mur autour du pays, on coupe les taxes des riches, on loge nos vieux parents dans les Hilton.

c. Affirmer que c'est un mouvement de fond du peuple et de la nation qui se met en place et qui va déferler et emporter le « système pourri ».

d. Proclamer que l'avenir sera radieux et que tout reviendra comme avant quand tout allait bien et que la nation était magnifique.

e. Marteler le message des 4 alinéas précédents à répétition et à l'infini, sans cesse.

f. Utiliser des mots simples. Trois syllabes c'est suspect ; quatre c'est défendu. Oublier les mots qui finissent en « isme ». 

g. Continuellement utiliser des propos outranciers, excessifs et démesurés pour souligner les problèmes et descendre en flamme votre adversaire. 

h. Ne pas avoir peur du scandale. En remettre une couche si besoin. 

i. L'important c'est que les médias s'indignent et vous offrent gratuitement des manchettes flamboyantes à tous les jours, que ces manchettes fassent état des faiblesses vraies ou fausses de votre adversaire et qu'elles soient répétées sur Twitter.

Donald Trump vient de gagner la présidence du plus puissant pays au monde avec cette recette et regardez bien Marine Le Pen aller pendant les élections d'avril/mai 2017 en France.

Benoit Ferland

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer