La petite Ferme a 15 ans

Depuis 15 ans, M. Benoit Houle et une équipe de bénévoles viennent en aide à... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Depuis 15 ans, M. Benoit Houle et une équipe de bénévoles viennent en aide à des hommes aux prises avec des difficultés telles : rupture conjugale, itinérance, toxicomanie, alcoolisme, problèmes rattachés à la santé mentale, etc.

La petite ferme les accueille, croit en eux et les amène à reprendre vie, à reprendre leur vie en main en les transportant dans une vie sociale basée sur l'entraide. J'ai redécouvert ainsi des valeurs enfouies profondément en moi. C'est ainsi que l'estime de moi et l'espoir d'en sortir sont venus m'habiter.

Aujourd'hui, je viens tout simplement remercier cette ferme qui m'a redonné le goût à la vie. II y a tout juste trois mois, j'ai failli mettre fin à ma vie.

La Petite Ferme reçoit bien peu des gouvernements. C'est ainsi qu'elle a développé au fil des ans une fabrique de confitures. L'an dernier, 32 500 pots ont été cuisinés et vendus dans les boutiques d'alimentation, mais aussi dans les magasins à grande surface. Autres sources de financement : Centraide Richelieu­-Yamaska à qui viennent se rajouter plusieurs autres donateurs qui croient à cette oeuvre merveilleuse.

Profitant de ce 15e anniversaire, Monsieur Houle nous a relaté les histoires parfois angoissantes, parfois merveilleuses, vécues à La Petite Ferme. Plusieurs fois, La Petite Ferme a été à un doigt de fermer ses portes, car elle ne réussissait pas à joindre les deux bouts et que les dettes s'accumulaient. Mais l'argent arrivait on ne sait pas toujours d'où, mais il arrivait à minuit moins une.

« La richesse de La petite Ferme de l'Auberge, c'est sa pauvreté ». C'est ce qu'avait exprimé un membre de l'organisme, lors de la dernière assemblée générale annuelle.

Je ne suis pas vraiment un gros croyant, mais je pense ici que la dimension spirituelle qui plane dans la maison et qui mentionne que donner à manger à celui qui a faim enrichit celui qui donne, y est pour quelque chose. Chaque jeudi, La Petite Ferme donne une boîte de nourriture à près de 30 personnes et/ou familles de la région immédiate. « Un pauvre qui donne aux pauvres » telle est donc la façon de fonctionner de la Petite Ferme.

Je vous l'assure sincèrement : ici, l'amour surpasse l'argent et au nom de tous les gars qui sont passés par La Petite Ferme, au cours des 15 ans, MERCI, sincèrement merci.

Patrick G.,

résident de La Petite Ferme de l'Auberge de Roxton Falls

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer