Aux Québécois de parler haut et fort !

Quelque 800 000 personnes sont descendues dans la... (Archives Agence France-Presse)

Agrandir

Quelque 800 000 personnes sont descendues dans la rue pour célébrer la Diada, la fête nationale de la Catalogne, le 11 septembre dernier.

Archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le candidat à la chefferie du Parti québécois Paul St-Pierre Plamondon dénonce «la tyrannie des sondages». Pourtant, il prescrit lui-même deux conditions à la tenue d'un référendum sur la souveraineté: obtenir 1,2 million de signatures pour le Oui dans une pétition et 45 % des voix dans un sondage. Étonnant!

Depuis 2012, la Diada (la fête nationale) est le moment privilégié pour mobiliser les Catalans favorables à l'indépendance de leur nation. À cette occasion, le 11 septembre dernier, quelque 800 000 d'entre eux (sur environ 7,5 millions) ont descendu dans les rues.

Qu'attendent les Québécois, qui sont environ 8 millions, pour faire pareil un 24 juin? Quand 800 000 d'entre nous (1 sur 10) feront l'effort de descendre dans les rues pour réclamer l'indépendance, le parti au pouvoir sera autorisé à lancer un référendum.

Il n'aura pas besoin d'une pétition et d'un sondage pour s'enquérir de la volonté des Québécois. Le peuple aura suffisamment parlé haut et fort!

Sortir dans les rues, c'est du concret, alors qu'une pétition et un sondage...

 

Sylvio Le Blanc

Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer