Le gouvernement manque de sérieux

Au service de l'intérêt public, l'avocat ou le notaire de l'État participe à la... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Au service de l'intérêt public, l'avocat ou le notaire de l'État participe à la représentation du gouvernement auprès des tribunaux civils, administratifs, et pénaux dans certains cas, en plus d'agir comme conseiller juridique et légiste auprès des ministres et présidents d'organismes.

Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ), qui regroupe plus de 1100 membres répartis dans l'ensemble des ministères et organismes du gouvernement du Québec, sont notamment chargés de la négociation de leurs conditions de travail.

Sans contrat de travail depuis plus d'un an et demi, LANEQ réclame, en toute équité, un changement au mode de négociation de leurs conditions de travail, afin de prévoir un arbitrage liant les parties, soutenu par un comité de rémunération. Ce mode de négociation est en vigueur en Ontario, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse.

Or, alors que notre rôle est primordial dans l'administration du système de justice et le fonctionnement des travaux législatifs, le gouvernement demeure sur ses positions face à nos demandes légitimes. Nous lançons donc une consultation de nos effectifs, par l'intermédiaire de nos représentants, tout en finalisant la préparation nécessaire en cas d'un vote de grève générale. Les résultats de la consultation seront connus le jeudi 22 septembre prochain.

Nous espérons que notre employeur, le gouvernement du Québec, profitera de ce délai pour démontrer plus de sérieux face à la présente négociation.

 

Me Jean Denis, président

Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ) 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer