Forum social de Montréal 2016: défi mondial et local

Des milliers de personnes s'étaient rassemblées le 25... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Des milliers de personnes s'étaient rassemblées le 25 janvier 2001 à l'occasion d'une manifestation antimondialisation lors du Forum social mondial tenu au Brésil, parallèlement au Forom économique mondial de Davos.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Qu'est-ce que le Forum social mondial?

C'est le plus grand rassemblement de la société civile visant à trouver des solutions aux problèmes de notre temps. Initié en 2001 au Brésil, le FSM rassemble à chaque édition plusieurs dizaines de milliers de participant (e) s pour plus de mille activités (ateliers, conférences, performances artistiques...) portant sur diverses thématiques (développement social, économie solidaire, environnement, droits humains, démocratisation, santé...).

Le FSM 2016, le premier en 16 ans à avoir lieu dans un pays occidental, offre une programmation riche avec plus de 1200 activités à Montréal, entre le 10 et le 16 août 2016. Plus de 1200 activités autogérées seront présentées par plus de 1000 organisations, la plupart avec et par des bénévoles.

Le Forum social mondial est un espace de rencontre ouvert visant à approfondir la réflexion, le débat d'idées démocratique, la formulation de propositions, l'échange en toute liberté d'expériences, et l'articulation en vue d'actions efficaces, d'instances et de mouvements de la société civile qui s'opposent au néolibéralisme et à la domination du monde par le capital par et pour des personnes, et qui s'emploient à bâtir une société planétaire axée sur l'être humain et ses besoins réels.

Les alternatives proposées au Forum social mondial s'opposent à un processus de mondialisation capitaliste commandé par les grandes entreprises multinationales et les gouvernements et institutions internationales au service de leurs intérêts. Elles visent à faire prévaloir, comme nouvelle étape de l'histoire du monde, une mondialisation solidaire qui respecte les droits universels de l'homme, ceux de tous les citoyens et citoyennes de toutes les nations, et l'environnement, étape soutenue par des systèmes et institutions internationaux démocratiques au service de la justice sociale, de l'égalité et de la souveraineté des peuples.

Le Forum social mondial, comme espace d'échange d'expériences, stimule la connaissance et la reconnaissance mutuelles des instances et mouvements qui y participent, en valorisant leurs échanges, en particulier ce que la société est en train de bâtir pour axer l'activité économique et l'action politique en vue d'une prise en compte des besoins de l'être humain et dans le respect de la nature, aujourd'hui et pour les futures générations.

En quoi ça nous touche, nous, en Estrie-Montérégie?

Nous sommes tous des citoyens du monde et de plus en plus de gens sont conscients que nous sommes tous en lien par la planète, le ciel et la crise économique et sociale mondiale.

Ici comme ailleurs: le chômage, la température et les prix augmentent constamment, et les plus faibles sont les plus vulnérables aux changements.

À cause des écarts de la courbe démographique, le vieillissement et la maladie nous coûteront de plus en plus cher, surtout quand on se soucie si peu de la prévention...

La nature est de plus en plus mise à mal et le déboisement sauvage continue (effrayant depuis cinq ans que j'avais quitté la région!).

 Pourtant, tant de maisons sont à vendre, les gens sont de plus en plus endettés et les demandes d'aide alimentaire augmentent constamment. Néanmoins, ici comme ailleurs, les plus riches et malins s'enrichissent comme jamais auparavant, les banques en premier...

Ceux-ci ne sont que quelques-uns des enjeux sur lesquels on se penchera au Forum Social, problèmes communs à Montréal comme à Rio, à Cowansville comme à Granby.

Comptez à nouveau sur moi pour m'exprimer plus longuement sur toutes les tribunes locales sur tous ces sujets cruciaux!

Mais dès demain, je serai au FSM avec trois présentations dans mes spécialités, à échanger avec quelques-unes des 100 000 personnes présentes, dans l'esprit fraternel de la devise de cet évènement incontournable.

Un autre monde est nécessaire: ensemble, il devient possible!

Anny Schneider, Bromont

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer