Coûteux entêtement

Il y a quelque chose d'insidieux et d'incompréhensible... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Il y a quelque chose d'insidieux et d'incompréhensible dans l'acharnement de nos élus à vouloir faire passer une piste multifonctionnelle (de plusieurs centaines de milliers de dollars) sur la rue Léger plutôt que sur la rue Saint-Charles.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Il y a quelque chose d'insidieux et d'incompréhensible dans l'acharnement de nos élus à vouloir faire passer une piste multifonctionnelle (de plusieurs centaines de milliers de dollars) sur la rue Léger plutôt que sur la rue Saint-Charles.

Il suffirait pourtant d'aménager l'intersection Saint-Charles et Simonds Sud pour faire la jonction avec la piste périphérique! Le choix rendrait l'intersection et les rues Saint-Charles/Simonds plus sécuritaires. Actuellement sur cette intersection se côtoient autos, motos, vélos, piétons, enfants qui vont et viennent de l'école primaire des Bâtisseurs, sans parler d'une importante garderie à proximité.

Pour justifier leur décision, le maire et la totalité de ses conseillers affirment qu'il y aurait actuellement un problème de sécurité sur la rue Léger qu'il faut corriger en y imposant une coûteuse piste multifonctionnelle! Pourtant, après vérifications avec le bureau de la police de Granby et les riverains de la rue Léger, il n'y a jamais eu d'incidents sérieux ou majeurs sur la rue Léger, et ce, depuis des décennies. Comme le mentionnait un résidant de la rue Léger lors de l'une des dernières séances du conseil, «vous essayez (le conseil de ville) de trouver une solution à un problème qui n'existe pas». Situation qui changera si nos élus décident d'y installer une piste multifonctionnelle. Car la rue Léger deviendra dangereuse (pente maintes fois décriée pour sa dangerosité).

La rue Léger modifiée comme aimeraient le voir nos élus prévoit une sortie/entrée (qui n'existe pas actuellement) sur la rue Simonds. Vous, les élus, prenez vos vélos et allez vous promener sur la rue Simonds entre la rue Saint-Charles et la rue Mountain. Là, vous pourrez peut-être comprendre l'ampleur des risques que vous ferez courir aux futurs et potentiels usagers. Autant aux piétons qu'aux vélos, qui, eux, préfèrent la rue à une piste multifonctionnelle.

La rue Saint-Charles répond aux critères d'une rue collectrice. Choisir celle-ci rendra notre ville plus sécuritaire en respectant le souhait des élus d'avoir une rue collectrice dans ce secteur, ce qui serait perçu par la population comme un début d'intention palpable de la part de nos élus de réduire les dépenses et non le contraire. Actuellement, le vrai problème est que notre maire est sur le mode dépenses (sans opposition de la part de conseillers), ce qui pourrait s'avérer très néfaste pour notre ville et nos taxes.

Gilles Martel

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer