La CAQ et le PLQ: les pères Noël du néo-libéralisme (2e partie)

Les reportages de La Voix de l'Est parus les 7 juillet et 8 juillet... (123RF.com)

Agrandir

123RF.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Les reportages de La Voix de l'Est parus les 7 juillet et 8 juillet nous ont permis de découvrir l'existence du père Noël. En fait, il y a en au moins deux: lequel est le vrai?

M. Bonnardel affirme sans aucune honte que suite à ce surplus budgétaire, les contribuables devront être récompensés: «les contribuables ont payé le prix et c'est le temps de leur redonner un cadeau». (Ici, le mot contribuable ne désignerait-il pas spécialement ceux qui paient les services?) Or, le cadeau ira uniquement aux payeurs d'impôts parce qu'il s'agit uniquement de «baisses d'impôts de 1000$» pour les familles. Quant à M. Leitao, il rappelle que son gouvernement réduira le «fardeau fiscal de 4,5 milliards» au cours des cinq prochaines années. Qui profitera de la réduction des impôts, sinon les payeurs d'impôts seulement?

Il est à remarquer que ces deux pères Noël sont très méchants: ils donnent des cadeaux aux enfants riches et ils oublient totalement les enfants défavorisés. En effet, qu'est-ce que la CAQ et le PLQ donneront aux 40% de citoyens moins fortunés qui n'ont même pas les moyens de payer des impôts, mais qui ont tout de même contribué eux aussi au surplus budgétaire extraordinaire en payant de plus en plus cher le moindre service offert par l'État?

La CAQ et le PLQ ont les mêmes visées archi néo-libérales: augmenter les inégalités socio-économiques, fracturer dangereusement la société. Leur programme économique est remarquable par l'absence totale de cohérence et l'absence totale de vision sociale: peut-on, d'un côté, dénoncer les coupures dans la santé, l'éducation, le communautaire, l'environnement et en même temps réduire la possibilité financière du gouvernement de répondre à ces demandes?

Ces 1000$ dans les poches des payeurs d'impôts ou ces 4,5 milliards de réductions d'impôts ne permettront jamais à nos enfants de fréquenter des écoles salubres ou de rencontrer les professionnels pédagogiques; ne permettront jamais à nos grands-parents de terminer leurs jours dans des conditions dignes et humaines; ne permettront jamais à nos lacs et rivières d'être un jour enfin libérés des algues et des cyanobactéries; ne permettront jamais de supporter les 40% des citoyens qui, pour de multiples raisons, ne sont pas sur le marché du travail et dépendent totalement de la société; ne permettront jamais à tous les citoyens d'avoir accès «rapidement» aux soins de santé; ne permettront jamais aux nouveaux migrants d'être accueillis convenablement et de recevoir les attentions linguistiques nécessaires pour une bonne adaptation; ne permettront jamais à l'ensemble des jeunes talentueux de fréquenter ou de terminer leurs études universitaires sans un endettement étalé sur de nombreuses années.

Enrichir les nantis et appauvrir les moins fortunés, voilà l'objectif absolu visé par le néo-libéralisme. Voilà l'essentiel des programmes de la CAQ de M. Bonnardel et du PLQ de M. Leitao. Voilà l'essentiel de leurs futures promesses électorales. Et maintenant, votons! 

André Beauregard, Shefford

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer