La vision du maire

Pascal Bonin.... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Pascal Bonin.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le maire de Granby a été clair sur ce point à la séance d'information du 14 et 15 juin. La piste multifonctionnelle de la rue Léger a pour but de favoriser la santé et les déplacements des gens et cela de façon sécuritaire. Il a également informé l'auditoire que la piste visait la mobilité des citoyens et non pas le tourisme.

Nous sommes d'accord sur le point, cela rendra la ville plus verte et ses citoyens en meilleure santé.

Mais voilà mon dilemme : le maire propose une infrastructure massive à haut coût dans un quartier à vocation résidentielle et à faible débit routier. En tant que cycliste, j'aurais préféré la voir sur une rue passante de Granby, plutôt que dans un quartier vert qui sera dégarni des arbres et plantes.

Monsieur le maire a mentionné que la vitesse excessive des automobilistes crée un risque pour la sécurité. Alors si le problème est la vitesse automobile, pourquoi ne pas mettre un dos d'âne (à faible coût) puisque c'est un quartier résidentiel tranquille? Il faut dépenser l'argent de nos taxes au bon endroit.

L'argument de la sécurité de la piste multifonctionnelle du maire est discutable puisque, en tant que cycliste, je deviendrais moi-même la source du danger pour les piétons, coureurs et enfants. Alors je devrais me rabattre sur la portion route - qui deviendra plus petite dans ce projet, donc moins sécuritaire pour les cyclistes.

Réjean Breton, Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer