Si course il y a...

Le péquiste Alexandre Cloutier... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le péquiste Alexandre Cloutier

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Cette course ne devra pas être la répétition de la dernière. S'en tenir à peu près aux mêmes débats risque d'ennuyer les péquistes et de les faire décrocher et surtout, ce qui est pire, de n'avoir aucun impact dans la population et finalement de constituer une activité politique narcissique qui, loin de revigorer le Parti québécois, le conduira plutôt à sa marginalisation historique avec pour seul prix de consolation, l'élection d'un chef ou d'une chef fort sympathique.

Mais pour éviter une telle répétition, il faudra ajouter un cocktail de sujets-chocs qui interpelleront non seulement les péquistes, mais surtout la population en général, même autour des BBQ de l'été.

Ces sujets pourraient être les suivants:

Le PQ est-il en fin de vie politique?

Après deux référendums perdus, y a-t-il maintenant de meilleures raisons de faire l'indépendance?

Le PQ devrait-il lui-même, au nom des Québécois, faire une offre pour réintégrer la Constitution canadienne, et que pourrait être cette offre?

L'article 1 du programme a-t-il besoin d'être revu pour renouveler le parti?

La convergence qui mène à gauche avant de mener au pays est-elle une voie vraiment progressiste pour le Québec?

En conclusion, si ces sujets ne peuvent pas être au coeur d'une éventuelle course, il vaut mieux, selon moi, le couronnement de M. Cloutier parce qu'ainsi, au moins, on évitera un nième tournage en rond tout en économisant plusieurs ronds.

 

Denis Forcier

Shefford

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer