Le succès de Yamaska

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Yamaska est en deuil depuis le 28 mars dernier et ceci à plusieurs niveaux: le deuil de l'écriture des auteurs Anne Boyer et Michel d'Astous, de la production, des comédiens et sans oublier tous ses fidèles auditeurs. De plus, pour nous les Granbyennes et Granbyens, la diffusion du dernier épisode de lundi dernier nous laisse sur une note nostalgique. Les coauteurs de l'émission Yamaska nous ont habitués à être fidèles tous les lundis soirs, pour essayer de deviner la suite des évènements.

Les membres du conseil municipal de la ville Granby du temps, avec le maire, Monsieur Richard Goulet, ont pris une bonne décision en investissant sur une période de six ans, la somme totale de 255 000 $ pour faire connaître et surtout faire rayonner la ville de Granby à travers le Québec et ceci à plusieurs points de vue.

L'expérience a été tellement concluante que les deux auteurs de Yamaska vont récidiver avec la ville voisine, Cowansville, où se déroulera une partie de l'intrigue de L'Heure bleue.

Des rencontres sont à prévoir en avril avec le maire de Cowansville, monsieur Arthur Fauteux, pour trouver une formule pour faire connaître aux Québécois, la ville de Cowansville et la région immédiate. Le nouveau téléroman sera en ondes pour au moins les trois prochaines années.

Lundi prochain le 4 avril, ce sera Yamaska et moi. L'émission spéciale fera une rétrospective des sept dernières années de cette heureuse et intrigante aventure. Pour l'occasion, la parole sera donnée à quelques fans et la coauteure, Anne Boyer, nous suggère fortement ce dernier rendez-vous. Le premier magistrat de notre ville, le maire Pascal Bonin, est un des invités. Espérons qu'il aura l'opportunité de parler de quelques attraits de la ville rayonnante, entres autres, en parlant du lac Boivin, sa fontaine, sa piste cyclable et piétonnière des deux côtes du lac Boivin et sans oublier le pont flottant, inauguré en décembre 2011, accessible été comme hiver, qui fait l'enchantement des touristes et des citoyens de Granby.

En plus de nous divertir les lundis soirs, les producteurs de Duo Productions ont innové à plusieurs niveaux. La production a fait les choses différemment et en voici seulement quelques exemples: des comédiens de Yamaska, ont participé activement à la marche pour la prévention du suicide dans les rues du centre-ville de Granby, les deux coauteurs ont abordé le suicide chez les adolescents en créant une websérie de 12 capsules dans le but de freiner la problématique du suicide au Québec. Trois comédiens de Yamaska, en collaboration avec l'Association québécoise de la prévention du suicide (AQPS), ont conçu une campagne employant une épingle à linge pour signifier qu'«il faut s'accrocher à la vie». En février 2016, pour la 26e semaine de prévention suicide, des comédiens de Yamaska ont participé à un vidéoclip avec la chanson de Bruno Pelletier Regarde autour dont un refrain est: «C'est vrai, je te dis pas assez souvent, que pour moi, tu es important».

De plus à plusieurs occasions ont nous indiquait le numéro de téléphone de AQPS pour du support se rapportant au suicide: 1-866-APPELLE (277-3553).

Nous avons La Presse + depuis avril 2013, maintenant nous avons Le Téléroman + avec sa mobilisation sociale et son approche humanitaire!

Bon succès aux coauteurs et à toute l'équipe de L'Heure bleue, sans oublier ses nouveaux comédiens et comédiennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer