Une société de psys

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Quiconque lit un tant soit peu un journal ou écoute les nouvelles télédiffusées doit se demander: «dans quelle société vivons-nous au Québec?»

Actuellement, c'est Claude Jutra qui est la vedette médiatique comme si nous avions déjà oublié l'affaire Joël Legendre. Occasionnellement on nous ressort Lise Thibeault ou Guy Turcotte de prison pour ne pas qu'on les oublie. On semble au Québec avoir un certain plaisir à gratter nos petits bobos. On a même créé des dates marquantes pour les grandes catastrophes québécoises.

La nouvelle vague qui occupe les médias est celle du stress. Cela contribuera sûrement à enrichir davantage les pharmacies avec la vente du ritalin ou des antidépresseurs. Ça va également occuper encore plus les psychologues et les psychiatres. Nos écoles en sont pleines de ces psys et des fois je me demande s'ils ne sont pas plus nombreux que les enseignants et les enseignantes.

Ces spécialistes de la condition humaine devraient peut-être nous dire quelle proportion des femmes du Québec n'ont pas été agressées, violées ou même tuées ou encore quelle proportion d'hommes ne sont pas des pédophiles, des agresseurs, des fraudeurs ou encore des meurtriers.

Ceux et celles qui nous rapportent toutes ces nouvelles parfois macabres sont ces journalistes qui semblent à l'abri de tout soupçon puisqu'ils nous font la morale comme les curés d'autrefois.

 

Yvon Lavoie

Granby 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer