S.O.S. montagnes de Sutton

Il reste très peu d'endroits où l'on peut... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Il reste très peu d'endroits où l'on peut contempler des montagnes dans toute leur virginité comme à Sutton.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Je viens d'apprendre avec stupéfaction que les montagnes de Sutton sont menacées.

J'habite Sainte-Brigitte-de-Laval en banlieue de Québec et nous aussi nous avons de belles montagnes et une magnifique rivière Montmorency source d'eau potable pour les villes de Sainte-Brigitte-de-Laval, Boischatel et Québec.

Depuis environ 7 ans, nous développons tous azimuts. Des coupes à blanc ont été pratiquées pour en faire plus à moindre coût. Érosions, danger de glissement de terrain, contaminants dans l'eau de la rivière potable en furent les résultats.

Les bénéfices réalisés par ces développements doivent être en partie investis pour réparer les pots cassés.

Nous avons, tout comme vous, de magnifiques points de vue sur nos montagnes, mais malheureusement, nos paysages ont été dégradés par d'immenses cicatrices que nous essayons de réparer par un plan de reboisement qui, avouons-le, prendra 15 à 20 ans avant de donner des résultats et encore.

Il reste très peu d'endroits où l'on peut contempler des montagnes dans toute leur virginité comme à Sutton.

C'est un attrait indéniable sur le plan environnemental, économique, social et humain. Car cette beauté si pure, si sauvage est un patrimoine pour les générations futures. C'est un bien collectif qu'il faut préserver à tout prix. Le monde a besoin de beauté!

 

Jacinthe Bédard, Sainte-Brigitte-de-Laval

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer