Votons Denyse Tremblay

Denyse Tremblay.... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Denyse Tremblay.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

C'est clair: le district 6 se jouera entre Denyse Tremblay et M. St-Amand.

Ayant déjà côtoyé Denyse Tremblay, je sais qu'elle est moins flamboyante que M. St-Amand, mais cette humilité - qui est tout à son honneur - représente très mal sa capacité d'agir. C'est une femme qui a défendu des petites causes et non des organismes. Une fois la cause gagnée, elle passe à la suivante. Elle est énergique sur le terrain, toujours souriante et enjouée, elle comprend la valeur de l'argent et ses différentes implications sociales démontrent qu'elle sait avoir de la compassion pour son prochain.

Malheureusement, M. St-Amand semble être ce politicien traditionnel qui se donne à fond dans l'image. Je veux bien respecter les idées que M. St-Amand défend, tels l'agrandissement de la nouvelle piscine (qui n'est même pas encore construite) et le quartier des sports qui se formera autour de cette dernière ou les investissements dans la culture, les loisirs et le centre-ville qu'il suggère. Mais lorsque M. St-Amand nous dit vouloir faire tout ça et réduire l'endettement, alors là M. St-Amand tombe dans la rêvasserie. Il est impossible de supporter financièrement tous ces projets à moins de couper dans les infrastructures de rues ou d'augmenter les taxes. À moins d'avoir un agenda caché, ceci signifie que M. St-Amand est le traditionnel rêveur, sans plan «A» (encore moins de plan «B»), qui n'a jamais étudié la situation financière de Granby et qui une fois élu se démoralisera devant la réalité qu'on lui présentera et appuiera le même budget habituel en nous disant «On n'a pas le choix», comme tous ceux qui sont déjà en place.

Denyse Tremblay donne une image différente du politicien traditionnel qu'il ne faut pas craindre, car c'est là ce qu'il faut pour du véritable changement. En 2013, les gens du district 3 ont fait une terrible erreur en choisissant la machine électorale de Pierre Breton au lieu de Denyse Tremblay. Une erreur que nous payons tous aujourd'hui avec une prime de transition non méritée et une élection partielle inutile. Gens du district 6, ne refaites pas la même erreur et votez pour Denyse Tremblay: elle sera un plus non seulement pour votre quartier, mais pour toute la ville aussi.

 

Denny O'Breham

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer