Des pas de géant à faire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Madame Sophie Labrie, responsable des communications,

Centre d'aide et de lutte contre les agressions à

caractère sexuelle de Granby (CALACS)

Bonjour Madame, 

Je viens de lire avec beaucoup d'attention, vos commentaires dans La Voix de l'Est  du 14 janvier, à la rubrique La voix des lecteurs  et qui a pour titre: « Allemagne-Cologne-Vancouver-Granby-bref partout! ».

Vous déplorez et avec raison  que des agressions sexuelles  sont commises  partout sur la planète jour après jour.  Vous dites: « Des centaines de filles et de femmes ont été agressées sexuellement un peu partout en Europe le soir de la Saint-Sylvestre, parce qu'elles sont des femmes ».

Vous suggérez des moyens pour combatte à la racine  ce fléau, qu'est la  violence sexuelle,  par entre autres  par la « socialisation ». Par ce processus de  « socialisation »,  que chaque enfant acquiert des aptitudes, des valeurs et des comportements lui permettant de se conformer au rôle qu'on veut qu'il ou elle joue dans  la société. Comme vous le relaté si bien, les modèles masculins et féminins de son entourage, c'est primordial.

Pour conclure vous nous dites: »Nous pouvons être acteurs de changement dans l'éducation de nos enfants, dans nos choix de vie, dans nos prises de position personnelles et publiques ».

Les partis  Libéraux, au pouvoir autant à Québec qu'à Ottawa,  nous tracent  le chemin pour nommer de plus en plus des femmes à des postes de ministres très importants.

Ici à Granby, nous avons des pas de géants à faire pour atteindre  l'égalité de représentativité  femmes hommes au conseil municipal local.

Le siège de conseiller  municipal dans le district six étant vacant, les électeurs du secteur auront  l'occasion, le 24 ou le 31 janvier,   de trouver au remplaçant au conseiller  démissionnaire Serges Ruel,  qui occupe  maintenant le titre d'adjoint du nouveau député de Shefford , Pierre Breton. (« Serges Ruel retrouve Pierre Breton », La Voix de l'Est, le 9 janvier 2016).

Je souhaite quel les  personnes éligibles à voter, au district six, choisiront une deuxième femme autour de la table du conseil municipal, ce qui va d'ailleurs dans l'orientation de la future politique d'égalité de représentativité  femmes hommes au conseil municipal de Granby.

Après quelques recherches sur internet, j'arrive vite à la conclusion que Madame Denyse Tremblay, saura sans aucun doute, très bien servir  le district six et également l'ensemble   de la ville de Granby. En effet, Madame Tremblay, étant une infirmière à la retraite du CHG, elle sera donc très disponible,  pour continuer,  à être à l'écoute,  de  l'ensemble des citoyens et citoyennes de la ville rayonnante. Résidente de Granby depuis 1972, au fil des années elle a fait partie du conseil des infirmières et en plus de  bien se préparer à la vie  politique municipale. En effet,  Madame Tremblay à pris part à des formations et des colloques du Réseau des élues municipales de la Montérégie Est (REMME). 

Je crois fermement qu'à force de tendre vers l'égalité femmes hommes à des postes stratégiques, nous aurons une vision de l'avenir plus respectueuse  des valeurs humaines autant pour les femmes que les hommes.

Je vous remercie  et je vous encourage à continuer, Madame Labrie et toute l'équipe de CALACS à veiller aux grains et à rester aux aguets,  pour atteindre l'égalité entres les femmes et les hommes et  ceci à tous points de vue!

Veuillez agréer, Madame Labrie, mes salutations les plus distinguées,

Serge Dion,

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer