Si la Finlande le peut...

Il fallait voir la fierté dans les yeux... (Associated Press)

Agrandir

Il fallait voir la fierté dans les yeux de ces jeunes d'avoir remporté la médaille d'or pour leur pays.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Pour la deuxième fois au cours des trois dernières années, c'est la Finlande qui remporte l'or au championnat mondial junior de Hockey.

Ce «petit» pays de 5 millions d'habitants a d'abord éliminé le Canada de la ronde des médailles avant de battre coup sur coup la Suède en demi-finale et la Russie en grande finale. Il fallait voir la fierté dans les yeux de ces jeunes d'avoir remporté la médaille d'or pour leur pays, par surcroît chez eux à Helsinki devant les leurs.

Pendant ce temps, malgré ses 8,2 millions d'habitants, les joueurs du Québec, tout aussi talentueux que les joueurs finlandais, suédois ou russes, ne peuvent pas jouer avec fierté pour leur pays, car le Québec n'est toujours qu'une province. Ils doivent se contenter d'être dilués dans «Team Canada»

Et fortement dilués, car dans le domaine du sport comme dans tous les autres domaines, les intérêts de la majorité canadienne passeront toujours devant les intérêts de la minorité québécoise. Nous représentons 23 % de la population du Canada, mais il n'y avait que 4 joueurs sur 23 (17 %) et 2 entraîneurs sur18 (11 %) venant du Québec.

L'an prochain, la finale pour la médaille d'or se jouera chez nous à Montréal au Centre Bell. Je ne sais pas encore quel pays sortira vainqueur et je sais déjà que ce ne sera pas le mien, mais bientôt, j'espère, je serai aussi fier qu'un Finlandais.

Mario Blanchard

Président du Parti québécois de Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer