La démocratie parlante et présente s'est prononcée...

Réjean Chabot... (Alain Dion, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Réjean Chabot

Alain Dion, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Je vais m'expliquer, mais avant je tiens à remercier à nouveau dans ce quotidien toute mon équipe menée de mains de maître par mon agent officiel, Patrick Chabot.

Nous avons tous travaillé fort. J'ai fait le maximum de portes que j'ai pu, j'ai rencontré des personnes formidables, qui avaient toutes des préoccupations importantes, dont une seule que je porterai à votre attention.

«La ville de Granby est belle et accueillante, elle s'agrandit de plus en plus, il y fait bon vivre. Par contre, cette personne trouve que depuis quelques années, le développement industriel n'a pas suivi et les emplois ne progressent pas beaucoup non plus, comparativement au développement urbain. Qu'est-ce que la ville compte faire pour améliorer ce phénomène?» La demande est lancée, je souhaite que notre nouvelle conseillère se penche sur le sujet lors de son mandat de deux ans.

Maintenant pour ce qui est de la démocratie parlante et présente, je ne vise personne. C'est tout simplement ma définition. Je vais possiblement passer pour une personne naïve, mais que voulez-vous, je crois en la franchise des gens, en leur bonne foi. Je souhaite tout simplement mettre les pendules à l'heure.

Cette démocratie est celle des gens qui font ce qu'ils disent et agissent: je vais voter, je suis présent et je me prévaux de ce droit. Pour ma part, celles et ceux qui me connaissent, savent très bien que lorsque je m'implique ou dit que je vais faire telle ou telle chose, je le fais. Voilà!

N'allez pas croire, que cette lettre aux lectrices et lecteurs se veut un mécontentement ou une forme de frustration de ma part. Pas du tout. J'ai fait une belle campagne en toute honnêteté et j'en suis très fier.

Je l'ai dit aux deux journalistes qui m'ont interviewé dimanche soir le 20 décembre après le dévoilement complet du vote. La démocratie a parlé, mais j'étais déçu, car j'avais confiance que les personnes qui habitent le district 3 allaient choisir une personne de leur district. Ceux-ci ont décidé de voter pour une femme qui n'est pas du district 3. C'est leur choix et je le respecte. De plus, j'ai mentionné que je ne me représenterais pas, car je ne me cherchais pas un emploi, mais tout simplement à donner de mon temps et à m'impliquer à 100% pour le district 3 et la population de Granby que j'ai à coeur.

Merci à toutes les personnes du district 3 de m'avoir ouvert leur porte et de m'avoir reçu si gentiment chez eux, ainsi qu'à toutes les personnes qui m'ont accordé leur confiance en votant pour moi. 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes et une bonne santé pour 2016.

 

Réjean Chabot, Candidat à l'élection partielle comme conseiller dans le district 3, Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer