Il faut mettre la religion à sa place

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Paris, une autre horreur due aux religions. Pour que ces tueries s'arrêtent, je propose que l'on s'attaque à la source, la religion. Il faut mettre la religion à sa place. Pour ces fanatiques et des millions d'autres croyants, la religion occupe la première place dans la vie, à vrai dire, la vie est basée sur la religion. Ce qu'ils doivent apprendre, c'est que la religion, ce n'est pas la vérité, ce n'est rien de vrai, de solide, c'est une pure hypothèse, une pure théorie, pour tenter d'expliquer le monde. Ce qu'ils doivent apprendre avant tout, c'est que personne ne sait si Dieu existe ou pas, que Dieu, c'est une idée seulement, une idée qui vient de raisonnements tordus, poussés à l'extrême. Dieu, c'est beau, mais ce n'est pas vrai, et changer sa vie pour Lui et ses représentants (prophètes, pape, imans, etc.) c'est se tromper misérablement.

L'État, premier responsable pour arrêter ces tueries, devrait donc agir dans ce sens et mettre la religion à sa place. Les non-croyants ne peuvent pas le faire, car ils ne sont pas organisés contrairement aux croyants qui ont leurs institutions (églises, mosquées, synagogues) pour mousser leurs idéologies à l'année longue. L'État doit se faire le porte-parole des non-croyants pour combattre ces idéologies, causes de tous ces problèmes. L'État doit dire haut et fort que la religion, c'est bien beau, mais ce n'est pas vrai.

Noël Doucet, Cowansville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer