Un petit peuple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

J'aime beaucoup lire les lettres d'opinion de M. André Beauregard. Dans sa dernière, il cite la défaite aux mains de Wolfe sur les plaines d'Abraham. Étant une colonie française à l'époque, on pourrait aussi blâmer les Anglais pour avoir passé Jeanne d'Arc au BBQ, et les Italiens pour la victoire de Jules César contre Vercingétorix. Mais le passé est le passé et on ne réinventera pas l'histoire. Je ne saisis pas pourquoi toutes les fois que l'on parle de société québécoise, on cite nos défaites plutôt que nos réalisations. D'abord, si l'on veut protéger notre culture et notre identité, c'est à chacun de nous, individuellement, de le faire. Lorsque j'étudiais jadis à McGill, je me souviens du Canadian Tire dans le West Island où on me répondait en anglais. Même bilingue, j'insistais pour me faire servir en français. Mon argent, mon choix. La protection de notre langue commence d'abord par nos actions individuelles plutôt que par les interventions gouvernementales.

Lorsque j'entends à Radio-Canada cette semaine une discussion sur le faible contenu de chansons francophones à la radio, je suis perplexe. Certains parlent de la nécessité de légiférer pour protéger notre culture. Franchement non. J'ai une meilleure solution. Syntonisez une autre station! En voyant une chute de ses cotes d'écoute, cette radio changera son fusil d'épaule. Un commerce affiche juste en anglais, magasinez ailleurs. Vous n'aimez pas la CAQ, M. Beauregard... votez pour un autre parti. Je vous rappelle que l'on vit en démocratie.

Pour ma part, je suis québécois, francophone, francophile et canadien. Et j'aime bien mieux parler des succès du Cirque du Soleil et du cirque Éloïze, de Céline Dion, de Cavalia, des cinéastes Vallée et Villeneuve, du pianiste Louis Lortie, de l'Orchestre symphonique de Montréal, de Robert Lepage, d'Arcade Fire, de notre savoir-faire en hydro-électricité, de notre expertise en imagerie vidéo, en optique de pointe, en ingénierie et en aéronautique. Je pourrais rallonger la liste. Je suis fier de nos succès qui suscitent l'admiration de la planète.

Jules St-Pierre

Roxton Pond

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer