Granbyens, à vos sécateurs!

Je circule quotidiennement dans notre belle ville. À certaines intersections il... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Je circule quotidiennement dans notre belle ville. À certaines intersections il y a des enseignes et des «ARRÊT» qui sont cachés par la végétation. La même chose pour les bornes-fontaines dans les vieux secteurs de Granby.

Les cols bleus sont appelés pour élaguer haies, conifères et feuillus après des plaintes de conducteurs. Les normes de l'urbanisme exigent des haies et autres plantes à plus d'un mètre du trottoir ou de la bande bétonnée.

Imaginez! Les cols bleus se font sermonner pour avoir fait leur travail d'élagage. Soyons fiers de notre ville et mettons la main à la pâte pour améliorer la sécurité de notre territoire. Il faut améliorer la clarté, la propreté et la sécurité des intersections et des zones avec affiches.

Ceux et celles qui ont des bouts de branches (feuillus comme conifères) qui obstruent la vision des conducteurs à une intersection, sortez votre sécateur SVP. Rendez notre ville plus sécuritaire. Nous sommes loin des contraintes des citoyens américains qui, comme à Boston, doivent ramasser les feuilles qui s'accumulent sur les trottoirs devant leur propriété l'automne. En hiver, ils doivent dégager leur trottoir de la neige dans les heures suivant la fin de la tempête. Ils risquent une contravention de la police locale. De plus, si le trottoir est glacé et qu'une personne se blesse, ils pourraient être poursuivis par celle-ci. Nous sommes loin de là avec les services fournis par la municipalité.

Collaborez à la sécurité de tous et laissons les cols bleus faire des travaux plus utiles et nécessaires à l'ensemble des citoyens, vous autres!

Jean  R.  Petit, enseignant retraité, Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer