L'existence d'un peuple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Alors que même M. Harper reconnaît que le Québec forme une nation, comment se fait-il que Justin Trudeau, fidèle à son père, affirme qu'il n'y a pas de peuple québécois (Émission Enquête parue en septembre 2015). Pour lui, le Québec est une province comme les autres et il n'y a pas de nation québécoise.

Il renie l'histoire du Québec qui a toujours dû lutter pour défendre ses valeurs et ses croyances. Nous existons, M. Trudeau, quoique vous en pensiez.

Allons-nous voter pour poursuivre la tradition Trudeau qui a mis le Québec de côté en rapatriant unilatéralement la Constitution? Quelle place réservez-vous au Québec dans votre fameux plan? Est-ce que vous trouvez que la loi adoptée par votre parti et qui s'intitule faussement «La Loi sur la Clarté» est démocratique alors que vous allez décider seulement après un référendum si vous trouvez que la question est claire et si le pourcentage des votes «Pour» est suffisant? C'est ça pour vous la démocratie: ne pas respecter le choix effectué par une majorité d'électeurs?

Pour Justin Trudeau le sujet n'est plus d'actualité! Est-ce à dire que la démocratie n'est plus d'actualité? «Tel père, tel fils.»

M. Breton, êtes-vous d'accord avec votre chef? Est-ce le plan que vous nous proposez?

Est-ce pour cela que vous voulez vous faire élire ou est-ce seulement pour remplacer votre salaire de conseiller par celui de député fédéral (qui est pas mal plus généreux soit dit en passant)?

Nous voulons savoir avant d'aller voter lundi!

Un électeur qui n'est pas dupe.

 

Réjean Raîche

Roxton Pond

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer