Fermeture de la Corporation de développement commercial et touristique de Granby et région

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

En janvier 2009 avait lieu le lancement d'un projet de revitalisation du centre-ville. Les représentantes de la fondation Rues Principales, les expertes engagées par la Ville, ont dit que ça prendrait 3 à 4 ans pour voir des changements et de 5 à 8 ans pour une véritable transformation.

Cependant notre maire et ses acolytes de l'époque se sont permis de contredire les expertes qu'ils ont eux-mêmes engagées pour dire que ça allait tellement bien à Granby que les délais seraient certainement plus courts.

Rappelons que pour accomplir cette revitalisation du centre-ville (et soi-disant le secteur commercial en général), le taux de taxes commercial a été augmenté pour financer principalement un nouvel organisme: la Corporation de développement commercial et touristique de Granby et région. Un organisme qui coûte environ 800 000$ par année à la Ville de Granby, soit 5,6 millions$ depuis sa création. Quel est le résultat de cette revitalisation? Dans La Voix de l'Est du 2 octobre 2015, on pouvait lire dans l'article intitulé Les entreprises locales en mode sensibilisation: «Le président de la Chambre de commerce Haute-Yamaska et région, Sylvain Perron, le confirme: les temps sont durs pour plusieurs entreprises d'ici. ''La situation économique locale est difficile. Plusieurs commerces du centre d'achat sont devenus vides et des commerces de la rue Principale ont dû fermer. Plusieurs industries ne l'ont pas facile.''»

Est-ce que les 5,6 millions$ (sans compter l'argent des toilettes au centre-ville, de l'expropriation du bar Le Studio, etc.) a été de l'argent bien investi? Pourquoi le conseil actuel n'exige aucun compte de cet organisme, aucun rendement, aucun objectif précis à atteindre?

En fait, toute référence au terme «commerce» est pratiquement effacée de leurs publicités (même le site Internet est passé de «cdctgranbyregion.com» à «tourismegranby.com»). C'est devenu un organisme où les employés s'amusent à organiser des évènements touristiques sans se soucier des coûts et de leurs rendements.

C'est beaucoup plus facile et gratifiant que de servir TOUS les commerces et industries selon leurs besoins (ce qui va au-delà du tourisme) qui sont pourtant contraints de les financer.

Pour ma part, le constat d'échec de cet organisme - pourtant si prévisible - est aujourd'hui clair et il devrait être fermé. Les taxes des commerçants devraient être abaissées à leur niveau d'antan pour leur permettre de financer leurs propres activités de revitalisation, comme cela était le cas auparavant. Un organisme privé tel la Chambre de commerce Haute-Yamaska et région est mieux placé et beaucoup plus redevable envers ses membres pour assurer une meilleure efficacité et rentabilité des investissements. Encore faut-il que leurs membres fassent preuve de dynamisme comme c'était le cas dans les années 70-80. 

Denny O'Breham

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer