L' «humour» de Mike Ward

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Je viens de lire avec beaucoup d'attention le commentaire du journaliste Michel Laliberté au sujet de la poursuite judiciaire de Monsieur Jérémy Gabriel contre Mike Ward. («Humour et acharnement», La Voix de l'Est, 25 septembre 2015).

Les propos de M. Laliberté me rejoignent totalement: «M. Ward fait dans l'humour de premier niveau. Il maquille le tout en abusant d'un langage cru et en recourant aux insultes».Le journaliste ajoute avec justesse: «On regrette plutôt l'absence de messages ou de réflexions dans l'oeuvre wardienne».

Personnellement, je trouve que Mike Ward, a toujours essayé de se démarquer des autres humoristes en employant des blagues de très mauvais goût, centrées sur l'individu, dont le principal but est de faire de l'argent sur le dos des personnalités connues et appréciées du grand public.

De plus en plus, je constate et déplore qu'il y a beaucoup trop de bons humoristes au Québec qui emploient à l'occasion des jurons dans leurs spectacles qui ne sont réellement pas nécessaires et qui enlèvent beaucoup d'originalité à la représentation.

La définition de l'humour qui me rejoint estla suivante: la faculté d'apprécier les éléments amusants, absurdes ou insolites de la réalité. Avec l'humour de M. Ward, le moins que l'on puisse dire est qu'il est très loin d'avoir une vision humaniste à la Yvon Deschamps.

 

Serge Dion,

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer