Oui ou non aux Syriens?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Une photo-choc et nous voilà avec une question qui fait surgir une question cruciale en période électorale au Canada: l'immigration! Les dirigeants allemands ont découvert un filon important. Les Syriens sont majoritairement scolarisés, structurés et bon travailleurs ou entrepreneurs en plus de maîtriser l'anglais proche de l'allemand. Pourquoi leur ouvrir les bras? Nous constatons que ce sont des familles complètes dans cette première vague massive de migrants de la classe moyenne chassée de leur pays. Ils sont aptes et espèrent trouver rapidement du travail. L'Allemagne a perdu ses hommes en 39-45 et les enfants de l'après-guerre arrivent à l'âge de la retraite. Les 30 à 60 ans ne sont pas assez nombreux pour continuer à faire marcher la production allemande avec ses hauts standards de qualité et de productivité. 800 000 nouveaux migrants! Des milliers de familles et de gens aptes à travailler, c'est cela que les dirigeants allemands ont compris immédiatement et vont profiter et recruter les meilleurs si un très grand nombre passent par leur filtre de l'accueil migratoire. Les moins utiles seront aidés à s'installer dans les 24 autres pays de l'Union européenne! Ce sont des consommateurs en puissance. La consommation intérieure, c'est la prospérité d'un pays avec les exportations. Ces futurs travailleurs vont grossir une force ouvrière qui paye taxes et impôts pour favoriser le maintien des mesures sociales pour tous en santé et en éducation de même que pour les personnes âgées et retraitées. (Au Québec notre force ouvrière diminue et le gouvernement Couillard coupe partout au lieu de relancer l'économie et créer de vrais emplois).

Entretemps notre «Canadian Prime Minister Harper» va accueillir 10 000 Syriens, dans les prochains 4 ans, s'ils sont sécuritaires. Sécuritaires: blanc, éduqué, le moins islamiste possible, en bonne santé et cela en pleine crise au Moyen-Orient qui dure depuis 2003. Le Canada recule au plan de la reconnaissance internationale depuis 10 ans avec les très mauvaises décisions de Harper et il veut se faire réélire. Une vraie farce.

A-t-il pensé que des familles complètes (grands-parents, parents et enfants) en fuites qui font des milliers de km en payant des passeurs pour entrer en Europe ne sont sûrement pas des terroristes. Les terroristes agissent seuls, avec de l'argent et des moyens pour s'infiltrer sans traîner avec eux leur famille, arrivent en avion ou par la voie maritime.

Au Québec nous sommes en manque de travailleurs spécialisés et aussi de travailleurs saisonniers pour soutenir la production et ramasser nos récoltes. Ces gens paieraient taxes et impôts pour assurer la survie de nos programmes sociaux. Nous avons besoin de jeunes familles immigrantes qu'elles soient latino-américaines, syriennes, africaines ou autres. Elles vont relancer la consommation, donc l'économie, si nous avons la volonté de les accueillir intelligemment, de leur montrer qu'ils doivent se retrouver en région pour y trouver de bons emplois et tout cela en français!

 

Jean Roland Petit

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer