On va te donner une bonne leçon ma fille!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Une vidéo virale circule en ce moment sur le web. On l'annonce comme suit: «Le YouTuber Coby Persin a fait une expérience sociale ébranlante qui a de quoi servir de leçon pour tous les jeunes et les parents!»

Le YouTuber se fait passer pour un jeune garçon de 15 ans et se met ami Facebook avec des jeunes filles pour ensuite leur donner rendez-vous. Les jeunes filles se font prendre et lorsqu'elles se présentent au fameux rendez-vous, PAFFFFF, elles y rencontrent leur papa (et le YouTuber) qui leur tombent sur la tomate en y allant de cris, de remontrances et de toute la patente qui vient avec. L'éducation par la honte et l'humiliation.

Je n'ai visionné qu'une partie du vidéo parce que je trouvais ça assez hardmerci de faire vivre ça aux jeunes filles. En plus y parait que plus loin, des parents simulent même l'enlèvement de leur fille. On appelle ça une leçon? Moi j'appelle ça des parents freaks!

J'entends déjà les petites voix dans votre tête qui disent: «Oui mais, c'est ben mieux qu'elles l'apprennent comme ça et que ça se passe pour de vrai. Elles vont s'en rappeler toute leur vie. Et bla, bla, bla».

Le message qu'elles vont probablement se rappeler toute leur vie est le suivant: si jamais il t'arrive une agression sexuelle, ben ça va être de ta faute ma grande. Ça va être de ta faute parce que tu as fait ceci ou ça va être de ta faute parce que tu n'as pas fait ça. Pourtant. Peu importe ce que l'on fait où l'on ne fait pas, aucune fille n'est à l'abri d'une agression sexuelle parce que nous n'avons pas le contrôle sur les gestes qui sont commis par les agresseurs. Un agresseur est le seul responsable de l'agression. Les jeunes filles piégées ont-elles accepté d'aller se faire agresser, vous pensez? Non. Je ne connais aucune fille qui se lève un matin en se disant: «ouin ben je pense qu'aujourd'hui j'ai envie d'aller me faire agresser sexuellement!» Ces jeunes filles ont accepté de rencontrer quelqu'un qui a su installer un climat de confiance, qui les a séduites... et elles ont voulu rencontrer ce jeune garçon, point.

Cette espèce expérience sociale me sidère. On veut donner une leçon? Je crois qu'on a plutôt traumatisé ces jeunes filles au lieu de les éduquer. Toute leur vie, cette vidéo les suivra. Toute leur vie elles auront honte et se sentiront coupables d'avoir fait ça... Aieeee wow, quelle belle leçon. Et le pire, si un jour elles subissent très malheureusement une agression sexuelle, elles vont automatiquement se dire que c'est de leur faute.

Je me demande pourquoi ce YouTuber n'a pas fait le contraire. Pourquoi ne pas «donner une leçon» aux vrais responsables? Pourquoi ne pas piéger des garçons-hommes, en se faisant passer pour une jeune fille de 12 ans qui les invite à une rencontre? Sur place, les parents-amis-collègues de travail qui le reçoivent avec une batterie d'insultes en lui demandant: «Mais tu t'en venais faire quoi ici avec une fille de 12 ans mon grand champion?»

Ben non, c'est bien plus facile de piéger des jeunes filles vulnérables. L'éducation-la prévention-la communication... est selon moi une bien meilleure façon de faire la leçon!

Sophie Labrie

Pour le CALACS de Granby

Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuelle

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer