Dictature  et  cadeaux  à la  Harper !

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Notre PM «canadian» insulte à nouveau les provinces et leurs citoyens. Pour la énième fois, il refuse de s'asseoir avec les premiers ministres lors des conférences interprovinciales. La plus récente insulte est le moratoire unilatéral qu'il a décrété sur les nominations au Sénat. Il ne veut pas ouvrir le débat constitutionnel, mais il veut depuis toujours un Sénat «élu» qui devra rendre des comptes sur la base de règlements clairs. Notre PM «tout puissant» a renié ses promesses de 2006 de ne pas nommer de sénateurs qui ne seraient pas «élus», il a fait 59 nominations au Sénat de 2006 à 2013.

Pourquoi arrêter et laisser 22 sièges vacants? Peut-être à cause de ses mauvais choix personnels d'individus dont la probité est mise en cause. Rappelons les noms de Pamela Walland, du jeune autochtone M. Brazeau et du fameux Mike Duffy tous deux cités à procès. Il y en a une vingtaine sous enquête par un comité du Sénat et certains par la GRC. Harper dit: «Aux provinces d'accoucher d'une idée!» même si le Sénat est une institution strictement fédérale.

La liste des affronts faits aux Canadiens à l'est du Manitoba, surtout aux Québécois, est longue. Refus de céder le Vieux-Port à la ville de Montréal (idem à Toronto) (voir La Presse 23 juillet 2015). Pire! Ses virages à droite favorables à Israël, à l'Ukraine et ses commémorations de guerres, même celles oubliées de 1812-1815, nous mènent vers un soutien à la guerre et nous expose au terrorisme. Ces actes sont contraires à 60 ans d'efforts entrepris par le Canada pour la paix depuis Lester B. Pearson en 1957. Notre PM «canadian» est pour les châtiments corporels et les peines de prison plus longues. Il ne croit pas à la réinsertion sociale. À preuve, l'abolition de la subvention de$80 000 à l'organisme de soutien aux délinquants sexuels qui ont terminé leurs séjours en prison. Aux infos de Radio Canada, ceux-ci reconnaissent que sans le soutien de dizaines de bénévoles, ils sont très à risque de récidiver. Pas de problème pour Harper, ils vont retourner croupir en prison plus longtemps.

Autres affronts envers les autochtones! Je n'en mentionne qu'un tout récent. Malgré une commission d'étude nationale, il refuse de créer une commission royale d'enquêtes sur les disparitions de plus de 2500 femmes autochtones depuis 20 ans. Cette minorité de Canadiens à laquelle l'on verse plus de 9 milliards$ par an dans les réserves ou ailleurs ne mérite pas son attention. POURQUOI? Les autochtones ne s'inscrivent pas sur les listes électorales provinciales comme fédérales, donc sans intérêt pour le PM et son parti de la droite que sont ces conservateurs «réformistes».

Par contre, il y a plus d'un million d'Ukrainiens canadiens à l'ouest de l'Ontario qui sont inscrits sur les listes électorales. C'est peut-être la vraie raison de son soutien à la guerre en Ukraine! En période préélectorale tous les coups sont bons! C'est aussi le moment de faire l'annonce de plus de 4 milliards de dollars de projets que son gouvernement va soutenir à travers le Canada (qu'adviendra-t-il dans la réalité s'ils reprennent le pouvoir?).

La promesse la plus cocasse est celle aux familles avec enfants de 1 à 17 ans. Les sommes sont imposables et il y a de nombreuses familles qui vont voir leur facture d'impôts augmenter sensiblement pour l'année 2015, mais la surprise sera en mars 2016 bien après les élections du 19 octobre 2015. Très beau cadeau empoisonné et discret pour les gens qui dépensent plus qu'ils ne gagnent comme en font foi les dernières études de la Banque du Canada sur l'endettement des Canadiens.

Alors chers Québécois et Canadiens, OUI au vote stratégique en octobre, n'en déplaise au péquiste et bloquiste, M. Mario Beaulieu. Avec un nouveau candidat solide dans Shefford, votons NPD, faisons de même dans les 78 comtés au Québec, souhaitons-nous ainsi un gouvernement majoritaire NPD le 20 octobre 2015 pour balayer les anciennes façons d'agir tant des libéraux, malgré leur nouveau chef, que des réformistes de la droite religieuse qui gouvernent le parti conservateur. En faisant cela ramenons une vraie démocratie au Canada, engageons-nous vers la paix, et que le nouveau PM Thomas Mulcair agisse en pleine collaboration avec les provinces sur des sujets cruciaux comme l'environnement, l'économie, les politiques familiales et sociales et la réalité autochtone au Canada.

Fini le règne de la dictature douce et camouflée à la Harper!

 

Jean Roland Petit, géographe et historien retraité de l'enseignement

Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer