Être capable de débattre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Monsieur Beaudoin,

En réponse à votre étalement public sur la capacité de débattre de nos idées monsieur Breton et moi, il convient d'apporter certaines précisions.

Tout d'abord, concernant la PUGE qui serait imposable selon votre remarque, je vous répondrais que si votre patron vous accordait une augmentation salariale d'environ 0,40 $ l'heure, la refuseriez-vous sous prétexte qu'elle est imposable? La réponse logique est non pour tout le monde. De plus, si cela vous amène à changer de taux d'imposition et qu'il n'en reste pas grand-chose au bout de la ligne, c'est que votre revenu est assez élevé et qu'il est logique qu'en étant plus fortuné, vous en retourniez plus dans les coffres publics ou que vous fassiez un don de charité avec ce montant qui vous permettra d'avoir un crédit supplémentaire d'impôt, ce que monsieur Trudeau a au moins compris. 

Les délateurs de l'augmentation de la PUGE l'accusent d'être universelle, mais elle l'était auparavant! Cent pour cent des familles y avaient droit avant, pourquoi pénaliser les familles? De plus, pour ceux qui objecteraient que le crédit d'impôt pour enfants a été enlevé, auraient-ils oublié de mentionner que le crédit d'impôt pour la garde d'enfants a été doublé, passant de 500 $ à 1000 $, oups? Et pour en ajouter un peu plus, auraient-ils également oublié que le crédit d'impôt pour l'exercice physique pour enfant a lui aussi passé de 500 $ à 1000 $, oups? Ainsi, cette promesse qui avait été faite aux familles dès que le budget reviendrait équilibré a été remplie, soit une autre parmi les 85 % de promesses électorales remplies par le gouvernement conservateur.

Quelles promesses électorales votre parti a-t-il remplies dans les derniers 10 ans? Pas grand-chose, car il n'a jamais été au pouvoir et ne le sera jamais.

Un deuxième point, notre page Facebook est là pour renseigner nos électeurs et non pas débattre avec nos adversaires. Monsieur Breton et moi avons plus à faire à rencontrer nos électeurs qu'à perdre du temps à débattre avec nos détracteurs. Peut-être n'est-ce pas votre cas, car votre jeunesse fougueuse et votre carrière en droit adorent l'argumentation, mais ne vous inquiétez pas, il me fera grandement plaisir de discuter de nos différentes idées lors de débats publics organisés durant la campagne électorale.

Merci monsieur Beaudoin de me permettre d'apporter cette précision à tous les lecteurs de notre cher quotidien La Voix de l'Est.

 

Sylvie Fontaine, candidate du Parti conservateur de Shefford

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer