Être candidat... pour refuser de débattre?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

(Sainte-Cécile de Milton) Il y a peu de temps, j'ai reçu sur mon profil Facebook personnel une demande d'amitié de la candidate conservatrice, Mme Sylvie Fontaine, contre laquelle je me présente. J'ai accepté son invitation et l'ai remerciée par le biais d'une publication sur son compte personnel. Je l'ai aussi invitée à s'abonner à ma page officielle de campagne - Jocelyn Beaudoin pour Shefford - dans une perspective de débat des idées.

En lisant une des publications de Mme fontaine sur son mur personnel concernant la Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE), dont les sommes ont été récemment envoyées aux familles par le gouvernement Harper, j'ai poliment répondu qu'il s'agissait là d'une démarche électoraliste pour obtenir des votes. À mon avis, tant qu'à donner de l'argent aux familles, autant la rendre non imposable, comme le Bloc Québécois le propose.

Moins de 30 minutes après avoir répondu à l'invitation de Mme Fontaine, j'ai été bloqué de son compte. Un peu décevant... Dans la même lignée, le candidat libéral, M. Pierre Breton, a pour sa part refusé mes trois demandes d'amitié envoyées au cours des dernières semaines.

Si une personne veut débattre de mes idées et de mes convictions, elle peut commenter mes publications. Je n'ai pas peur de défendre mes idées et mes convictions. Si j'avais peur, je ne me porterais pas candidat aux élections.

Depuis des années, les électeurs cherchent des politiciens transparents. Cette transparence réside dans le débat respectueux malgré les divergences d'idées. Le débat en démocratie, il est sain et doit être encouragé. Il permet aux citoyens-nes de s'informer des pour et des contre d'une position.

J'ai ce désir, peut-être fou me direz-vous, d'améliorer notre politique. L'attitude de Mme Fontaine et de M. Breton me démontre l'importance de la relève en politique, et ma jeunesse me rend fier de proposer de nouvelles façons de faire. J'invite donc Mme Fontaine à me débloquer et M. Breton à m'accepter, afin d'amorcer le dialogue auquel les électeurs de Shefford ont droit. J'espère par ailleurs retrouver cette bonne foi chez le ou la candidat (e) du NPD.

Rendre la population moins cynique à l'égard de la politique commence par l'ouverture au dialogue de leurs candidates et candidats. En me portant candidat, je tente bien humblement de contribuer à cet objectif.

 

Jocelyn Beaudoin, candidat du Bloc québécois dans Shefford

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer