Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier: nous demandons que les élèves puissent profiter des instruments

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le but de cette lettre est d'informer la population de Cowansville et des environs, tout particulièrement ceux qui ont à coeur le bien-être de l'Académie de musique de Massey-Vanier, de l'existence d'une pétition qui peut être signée à l'adresse suivante: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Fondation_de_
lAcademie_de_musique_
MasseyVanier_Nous_
demandons_que_les_eleves_puissent_profiter_des_
instruments_de_musiqu//? launch .

Une mise en contexte s'impose: Pour protester contre des décisions des ressources humaines de la CSVDC, la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier a retiré, en septembre 2014, les instruments de musique lui appartenant des mains des étudiants de musique de l'école Massey-Vanier, programme en soutien duquel les deux orga­nismes ont été créés. Dix mois plus tard, les administrateurs de la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier affirment vouloir dissoudre l'organisme et liquider ses actifs, ce qui priverait les étudiants en musique de l'école Massey-Vanier des instruments de musique qui ont été achetés pour eux, depuis que le programme existe, soit depuis maintenant 28 ans, grâce aux généreux dons des commerces et institutions de Cowansville­ et de la région, mais aussi ceux des parents, amis et membres de la famille de ces étudiants. Chaque dollar amassé au fil des ans est le fruit d'un effort collectif, d'innombrables activités de financement auxquelles les étudiants et leurs parents ont largement contribué. Le parc d'instruments ainsi créé a une valeur inestimable pour notre communauté. C'est un bien collectif dont s'est dotée notre communauté qui n'aurait jamais dû servir de monnaie d'échange dans les négociations entre la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier et/ou l'Académie de musique Massey-Vanier et la CSVDC, puisque ces organismes ont pour mission de soutenir le programme de musique de l'école Massey-Vanier. Peu importe à qui ils appartiennent légalement, ces instruments de musique ont été payés par la communauté pour les étudiants du programme de musique de l'école secondaire Massey-Vanier. Il s'agit d'un patrimoine collectif qui ne peut être dilapidé ou utilisé à d'autres fins, dans une autre école ou ailleurs, tant et aussi longtemps que le programme de musique de l'école

Massey-Vanier existe. Considérant que:

la mission de la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier est de soutenir et d'appuyer le programme de musique de l'école Massey-Vanier de Cowansville ainsi que ses étudiants et qu'à ce titre, ses administrateurs actuels n'ont pas le droit de dilapider le patrimoine collectif de l'organisme. Nous demandons:

aux administrateurs qui constituent le conseil d'administration actuel de la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier d'agir dans le respect de la mission de l'organisme et dans la limite des obligations qui leur sont conférées et de garantir que les instruments de musique appartenant à la Fondation de l'Académie de musique Massey-Vanier soient remis à la disposition des étudiants du programme de musique de l'école Massey-Vanier, pour qui ils ont été achetés.

Benoît Le Blanc, (président de la FAMMV) 2005 à 2008 André Monast, (président de la FAMMV) 2008 à 2010 Gilles Ménard, (trésorier pendant plus de 20 ans) Cowansville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer