Lettre ouverte à Louis Dandenault, maire de Sutton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Voix de l'Est

Cher Louis,

Pour t'avoir côtoyé dans quelques organismes à but non lucratifs (OBNL) voués à la culture, je croyais en votant pour toi aux dernières municipales, que tu serais garant du bien commun.

Aujourd'hui, pour une deuxième fois en 10 ans, voilà que nous, les Suttonais, devons défendre de nouveau la nature qui nous entoure, l'air, l'eau, la forêt, la faune et la flore des monts Sutton. Les changements proposés aux règlements d'urbanisme n'auront vraisemblablement comme résultat que d'enrichir quelques nantis au détriment de la population générale, au détriment de notre nature, notre bien commun le plus cher.

L'assouplissement des règlements d'urbanisme devrait, selon les prétentions du conseil municipal, faciliter l'accès à la propriété des jeunes familles et regarnir les coffres de l'hôtel de ville. Mais voyons! Nous savons tous que le prix des terrains visés par la réglementation proposée est hors de portée des jeunes ménages. Nous devinons bien que, comme cela se fait déjà beaucoup, seuls les jeunes retraités à l'aise pourront se payer la résidence ou le condo en montagne que toi et le Conseil voudriez leur préparer.

Une grande part des gens qui, comme moi, sont venus s'installer à Sutton l'ont fait par choix, par attachement à la nature, à la montagne, son décor, ses aires protégées. Certains même, en réaction contre les développements sauvages à la «Mont-Tremblant». Vivre à Sutton est en soi une prise de position pour l'environnement, contre l'asphaltage tous azimuts à tout le moins.

Tu me permettras aussi de douter de l'affirmation selon laquelle la Ville tirera des revenus des développements en altitude. Quels seront les profits quand auront été défrayés les coûts des infrastructures et de leur entretien? Dis-moi, aurions-nous été obligés de faire l'acquisition d'un camion-incendie à échelle (hors de prix) si tes prédécesseurs n'avaient pas permis la construction de condos et d'édifices en hauteur en montagne?

Ne faisons surtout pas de Sutton un parc naturel de condos.

Michel Guibord

Sutton

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer