Le GASP salue l'appui du conseil municipal de Granby

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

(Granby) Le Groupe actions solutions pauvreté (GASP) salue la décision du conseil municipal de Granby, qui a donné, le 1er juin dernier, son feu vert à l'achat d'un terrain pour la mise sur pied d'un projet de logements sociaux s'adressant aux personnes seules ou en couple de 50 ans et plus, dont 10% des unités seront attribuées à des personnes fragilisées. Situé sur la rue St-Jacques, entre les rues Decelles et St-Urbain, celui-ci répondra à deux besoins criants priorisés par les intervenants de notre territoire.

En premier lieu, en proposant une offre supplémentaire pour les personnes seules et, en second lieu, en offrant un accès à un logement social avec supervision qui permettra à des personnes vulnérables de développer leur autonomie. Ce projet aura certainement un impact positif sur leur stabilité en logement et leur insertion à la collectivité.

L'initiative ambitieuse pourrait offrir la possibilité de construire 96 logements sociaux à long terme. À l'heure actuelle, l'Office municipal d'habitation (OMH) de Granby a présenté à la Société d'habitation du Québec (SHQ) une demande de construction de 76 à 96 unités d'habitations à caractère social.

Dès que la SHQ aura donné son feu vert, l'OMH pourra procéder à une étude plus approfondie afin de baliser plus en détail l'étendue et la faisabilité du projet et pourrait, selon les résultats, se développer progressivement. Par ailleurs, ce projet se trouve en quelque sorte à remplacer celui promis par la dernière administration municipale aux Terres Miner en comblant plutôt les besoins prioritaires pour les populations plus fragilisées, et ce, au coeur de la ville.

«Si d'une part nous accueillons favorablement l'appui de la municipalité pour le développement en matière de logement social qui s'élève ici à plus d'un million$, nous sommes grandement préoccupés du sort qui y sera réservé par la SHQ avec le dépôt du dernier budget provincial qui amputait de moitié l'enveloppe dédiée aux logements sociaux. Granby, qui se positionne 20e et dernière par rapport à 19 autres villes de taille similaire en termes de proportion de logements sociaux par habitant, sera-t-elle priorisée cette année auprès des instances provinciales?», questionne Nicolas Luppens, coordonnateur du GASP.

Nous nous réjouissons de l'engagement actuel à la ville de Granby tout en rappelant que des efforts supplémentaires devront suivre de la part des trois paliers politiques afin d'enrayer la liste d'attente à l'OMH de Granby et d'atteindre les 300 unités de logements sociaux dont la ville a minimalement besoin.

 

Nicolas Luppens, Coordonnateur du Groupe actions solutions pauvreté (GASP)

Pour le Groupe actions logement-habitation (GAL-H), comité du GASP

 

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer