Granby ville active... Vraiment?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Voix de l'Est

Mon fils de 14 ans désirait jouer au soccer cet été comme il le fait depuis plusieurs années. Selon les règles en vigueur, il devait donc s'inscrire avec les garçons de 15, 16 et 17 ans. Il a été contacté en avril et informé qu'il devait se qualifier pour «faire» l'équipe, car il y avait trop de joueurs dans l'unique équipe de son niveau. Je vous souligne qu'il fait partie du niveau développement où le but est de jouer au soccer pour le plaisir.

Il s'est donc présenté au premier entraînement pour être évalué et il n'a vraiment pas aimé son expérience. Il devait affronter des jeunes qui le dépassaient d'une tête et qui étaient beaucoup plus costauds que lui. À 14 ans, il ne se sentait pas à l'aise avec des jeunes hommes de 17 ans.

J'ai donc contacté l'organisation du Cosmos de Granby pour leur demander si mon fils pouvait jouer avec les jeunes de son âge, soit 14 ans, en les informant que mon fils abandonnerait le soccer cet été si on lui imposait de jouer avec les 15, 16 et 17 ans, évidemment s'il avait été sélectionné, ce dont je doute fort. La direction du Cosmos n'a démontré aucune ouverture face à ma demande, les règles doivent être suivies et sont les mêmes pour tous, etc. On m'a même suggéré de créer ma propre ligue de soccer si je n'étais pas satisfait des règles du Cosmos. On m'a aussi dit que les règles étaient établies par la FIFA (Fédération internationale de Football-soccer). On parle toujours d'un jeune de Granby qui veut jouer au soccer avec ses amis!

Le site web de la Ville de Granby affiche que nous faisons partie d'une ville active; je ne suis pas sûr que les responsables du Cosmos sont au courant des valeurs prônées par la Ville. N'entend-on pas régulièrement que les jeunes ne bougent pas assez?

Je crois que les responsables du Cosmos appliquent les règles de façon beaucoup trop sévères pour les jeunes de niveau développement et qu'ils ne font preuve d'aucune ouverture. Par ce fait, ils priveront mon fils du plaisir de jouer au soccer cet été pour des raisons uniquement administratives.

Je suis assez vieux pour avoir côtoyé M. René Constantin et M. Jean-Yves Phaneuf qui ont travaillé d'arrache-pied pour le soccer et le Cosmos. Ils prônaient constamment la participation des jeunes, je ne crois pas qu'ils auraient toléré que l'on empêche mon fils de jouer. Le Cosmos a bien changé avec les années.

Guy Gagnon

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer