Un gouvernement qui se moque de nous avec son système de santé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Samedi 18 avril 2015,
Mon amie me dit qu'elle ne se sent pas bien et pense qu'elle fait une infection. Nous contactons le CLSC: pas de disponibilité. Nous contactons un centre médical: pas de disponibilité non plus. Il faudra donc se diriger vers l'hôpital comme dernier recours.

Cela en sachant très bien qu'il y aura plusieurs heures d'attente et en plus nous savons que c'est l'endroit où il faut faire très attention aux virus, bactéries et autres maladies contagieuses. C'est évident, on est à l'hôpital.

En plus, on nous dit de nous présenter dans les autres services pour désengorger les urgences. Ben oui! Les autres services ne sont pas disponibles.

Je vais reconduire mon amie à 10 h à la porte du centre hospitalier BMP de Cowansville en lui disant de m'appeler quand elle sera prête à sortir. Tenez-vous bien: j'ai reçu l'appel téléphonique à 21 h 10. (11 heures d'attente)

C'est tout simplement inacceptable, inconcevable, amoral et pas normal.

Pourquoi n'y a-t-il pas une infirmière praticienne qui pourrait faire certains traitements, ce qui rendrait les médecins disponibles pour les problèmes majeurs? Aussi peut-être mettre plus d'un médecin même s'ils ne sont pas tous des urgentologues? Ils connaissent quand même la médecine.

Je crois qu'aujourd'hui, il faut que ce soit compliqué sinon ça ne marche pas. En tout cas, cela fait développer d'autres types de comportements: la rage du sucre, la rage au volant et maintenant, la rage du système de santé. En plus c'est écrit sur le babillard: tolérance zéro. Ben oui! Nous, notre thermomètre est à 260 degrés et il faut garder tolérance zéro.

 Je trouve que le gouvernement a le gros bout du bâton et je crois que rien ne va changer. Pensez-vous que Philippe Couillard, François Legault, Pierre Karl Péladeau, Gaétan Barrette et cie, vous pouvez tous les nommer et même leurs familles, pensez-vous qu'eux attendent 11 heures à l'urgence pour voir un médecin? Et nous, nous avons une écoeurantite aiguë!

Ouf! cela m'a fait du bien!

Rachel Labrecque

Brigham

 

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer